Saison 2011 - Les équipes militaires

Aux USA, on aime ses militaires et on le fait savoir surtout quand ces derniers sont sur les théâtres d’opérations comme c’est le cas actuellement. Forcement le foot universitaire n’échappe pas à la règle surtout avec ses académies militaires qui jouent au football.

L'Armée de terre

Vous le savez, le rapport des américains et leur armée est viscérale, quelque chose de sacré. Une chose facilement compréhensible dans un pays jeune qui a connu plusieurs conflits majeurs en seulement 150 ans. Entre la guerre civile, les deux guerres mondiales et les multiples expéditions pour maintenir la « Pax America » (Corée, Vietnam, Irak, Afghanistan), il faut bien avouer que les USA ne ménagent pas ses soldats et leurs familles. Nous autres en Europe, avec nos 2000 ans d’étripage couronnés par nos deux gigantesques boucheries du siècle dernier, on a choisi de se clamer. Du coup nos militaires sont moins utiles et il faut bien avouer que plus personne s’en soucis. Bien dommage ! Un petit hommage avant une finale de sport avec orchestre militaire et avions dans le ciel, çà claque toujours. !

La Marine

En NCAA, non seulement les militaires sont honorés et glorifiés avant et pendant les matchs, mais en plus ils jouent ! Les 5 corps d’armée y sont représentés (enfin 4, car la Navy et les Marines font partis de la même fac).

Les trois plus connus jouent en division I - FBS :
  • Armée de terre (BLACK KNIGHTS de Army)
  • Armée de l’air (FALCONS de Air Force)
  • Marine militaire et US Marine Corps (MIDSHIPMEN de Navy)
L'Armée de l'air

Un trophée (Commander-in-Chief's Trophy), souvent remis par le Président des USA lui-même, récompense le meilleur des rencontres entre les trois facs durant la saison régulière.

Le 5ième corps d’armée joue en division III, en New England Football Conference :
  • Les gardes côtes (BEARS de United States Coast Guard Academy).
Les gardes côtes

Après le 11 septembre, on a vu fleurir à droite des casques des joueurs le petit drapeau des USA. Symbole du soutien à la nation en péril, il est vite devenu un symbole de patriotisme et une marque de soutien aux forces armées. Ce fut le premier symbole à apparaître.

Mais il en fallait plus ! Surtout pour des commémorations du 11 septembre. Du coup, est apparue cette nouvelle mode de colorer les logos aux couleurs du drapeau national. D’autres, plus imaginatifs, ont décidé de colorer le logo et les parties du casque en « camouflage ».

Personnellement je suis fan (suis un peu militariste sur les bords tendance « je préfère la guerre menée par des soldats dociles que par des civils incontrôlables »). De toute façon, les amoureux du football vont devoir s’y habituer vu la côte d’amour de la politique américaine dans le monde avec ses guerres et représailles qu’elle engendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire