Saison 2011 - About Stanford


Andrew uck sera t-il le Heisman Trophy ? Il semble bien parti. Il serait alors le 2e de l’histoire de sa fac après un certain Jim Plunkett, QB de son état (vais pas me la raconter, je ne sais pas qui c’est ! Go wikipédia, c’est fait aussi pour cela).

Justement, je voulais en profiter pour revenir sur cette fac de Stanford. Une question m’a toujours turlupiné (je l’ai enfin placé celui-là) : mais pourquoi cette équipe n’est pas en Ivy League ? Vous savez cette conférence de FCS avec le gratin des universités : Harvard, Yale, Princeton, Columbia, Brown, Dartmouth, Cornell et Pennsylvania.

Après tout, c’est vrai ! Tous les classements mettent régulièrement Stanford dans le TOP 3 des meilleures universités du monde. J’avais cru comprendre que la Ivy league avait été créée pour réunir les plus prestigieuses universités du pays afin de garder une certaine homogénéité avec des institutions qui mettent le sport au second plan au profit du cérébral. Or voilà une faculté de Stanford qui est capable de gagner en sport et en intellect. Damned ! C’est donc possible !

Stanford est, à elle toute seule, l’antithèse de ces vieilles universités de la côte Est qui symbolisent tout le snobisme américain. Stanford c’est la fac de la côte Ouest, dynamique et jeune au sein d’une Silicon Valley, tournée vers la modernité et l’avenir.

D’ailleurs c’est quoi une bonne université américaine ? Celle qui produit le plus de prix Nobel ? Celle qui produit le plus de milliardaires ? Celle qui produit le plus de brevets d’inventions ? Si le critère principal doit être le côté « select », je pourrais vous citer d’autres facs moins connues mais tout aussi «select» : Duke, Wake Forest, Vanderbilt,…. Le droit d’inscription, vous allez le sentir passer !

Tiens, on pourrait aussi citer ce cas assez paradoxal du célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology) dont l’équipe de football (les Engineers) ne joue qu’en division III NCAA. Etonnant pour cette fac devenue aussi renommée aux USA et dans le monde.


Au fait, vous êtes au courant que la mascotte de Stanford a bien failli être la célèbre « French Fries » ? En effet, plusieurs tests ont été faits en 1975 par les facétieux étudiants dont la fameuse frite (qu’ils nous attribuent à tord) pour finalement être abandonnée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire