Saison 2011 - FCS : des Texans en finale !

Quand on vous dit que le Texas c'est l'état du football.

Inutile de vous détailler les récents exploits et la réputation des équipes qui font la fierté de cet état dans la sous-division reine de la Division I (Texas, Texas AM, TCU, Texas Tech, Baylor, Houston)..., inutile de vous rappeler que cet état détient le record d'équipes membres de la FBS..., inutile de vous rappeler que l'année prochaine 2 nouvelles équipes texanes intègrent, à leur tour, la FBS (Texas State et San Antonio)..., inutile de vous rappeler que le Texas accueille le plus de Bowls de fin de saison...

Saison 2011 - FCS vs FBS

On connaît les 8 quarts de finalistes de la sous division FCS (le deuxième niveau de la DIV I). On y retrouve deux équipes (North Dakota State et Sam Houston State) qui ont fait parler d’elles cette saison en battant deux équipes de FBS.

Pour rappel, en NCAA une université ne monte que sur dossier selon des critères assez rigoureux. Les deux dernières qui l’ont fait sont les deux facs de Miami (FIU et FAU) en 2006. Et justement, 3 nouvelles équipes monteront l’année prochaine : U Mass (University of Massachusetts), UTSA (University of Texas at San Antonio), Texas State.
Pourtant, en 33 ans, une seule de ses trois équipes a participé à une finale sans la gagner (en FCS, on dispute des play-offs jusqu’à la finale). Pire, aucune de ces équipes n’a battu une équipe de FBS en 6 ans (époque des dernières montées de FIU et FAU). Vous voyez ce n'est pas le côté sportif qui compte.

Saison 2011 - Classement final 2011

On termine donc la saison régulière sur 1 équipe invaincue (LSU) et 5 à une défaite (Alabama, Oklahoma State, Stanford, Bois State, Houston).

Saison 2011 - La foire aux trophées est ouverte !

C'est parti pour la grande distribution des trophées NCAA, sorte de Noël avant l'heure. On commence ce week-end par les trophées des champions de conférence.

Un bémol, c'est la beauté de ces derniers. Un peu la foire au verre ! Celui de la SEC surclasse tous les autres (voir photos plus bas). Heureusement, ce trophée s'accompagne souvent de la fameuse "bagouse" opulente à l'américaine qui permet aux joueurs de se prendre pour le caïd ou le pape de son quartier (moi j'aime !)

Deux trophées ont déjà été remodelés avec les récents réalignements, celui de la BIG 10 et la PAC 12. Celui de la BIG 10 porte maintenant la mention 'Paterno', je ne sais pas si cela risque de durer :-)

Saison 2011 - Rivalry Week 2011

Ce week-end ça va envoyer sec ! C’est le traditionnel « Rivalry Week ». Cette année il sera un peu light car beaucoup de rivalités ont déjà été jouées durant la saison. On aura quand même une bonne 20aine de matchs qui ne seront pas de simples matchs, surtout dans les tribunes. C’est une suprématie géographique qui se jouera. Un an pendant lequel les supporters pourront dire : « ici, c’est chez nous ! ».
Je ne vais pas vous les détailler une par une, à vous de vous immerger tout seul en cliquant sur les liens wikipédia ci-dessous. Je ne mets ici en relief que des rivalités d’équipe du même état qui ont plus de saveur à mes yeux.

INDIANA : Old Oaken Bucket (depuis 1925) - Indiana / Purdue
>> voir fiche wikipédia

VIRGINIE
: Commonwealth Cup (depuis 1895) - Virginia / Virginia Tech
>> voir fiche wikipédia

CAROLINE DU NORD : Victory Bell (depuis 1948) - Duke / North Carolina
>> voir fiche wikipédia

CAROLINE DU SUD : Hardee's Trophy (depuis 1896) - Clemson / South Carolina
>> voir fiche wikipédia

GEORGIE : Governor's Cup (depuis 1893) - Georgia / Georgia Tech
>> voir fiche wikipédia

FLORIDE : Sunshine Showdown (depuis 1958) - Florida / Florida State
>> voir fiche wikipédia

ALABAMA : James E. Foy, V-ODK Sportsmanship Trophy (depuis 1893) - Alabama / Auburn
>> voir fiche wikipédia

MISSISSIPPI : Golden Egg Trophy (depuis 1901) - Ole Miss / Mississippi State
>> voir fiche wikipédia

TEXAS : Lone Star Showdown trophy (depuis 1894) - Texas / Texas AM
>> voir fiche wikipédia

CALIFORNIE : Victory Bell (depuis 1929) - UCLA / USC
>> voir fiche wikipédia
Fresno State-San José State Rivalry (depuis 1921) - Fresno State / San José State
>> voir fiche wikipédia

OREGON : Platypus Trophy (depuis 1894) - Oregon / Oregon State
>> voir fiche wikipédia

WASHINGTON : Apple Cup (depuis 1900) - Washington / Washington State
>> voir fiche wikipédia

5 autres rivalités importantes se disputeront entre équipes proches mais d’états mitoyens :
  • Iowa/Nebraska,
  • Arkansas/LSU,
  • Pittsburgh/West Virginia,
  • Michigan/Ohio State,
  • Tennessee/Kentucky

Saison 2011 - Classement WEEK 12

Au secours ! La défaite d'Oklahoma State nous ramène vers une finale LSU-Alabama. Je n'ai pas envie de revivre le match ennuyeux entre ces deux équipes. Donc je vais prier pour que LSU trébuche contre Arkansas, le week-end prochain... Une perspective pas improbable avec des Razorbacks en pleine bourre (et 1 seule défaite au compteur).

Saison 2011 - Les équipes militaires

Aux USA, on aime ses militaires et on le fait savoir surtout quand ces derniers sont sur les théâtres d’opérations comme c’est le cas actuellement. Forcement le foot universitaire n’échappe pas à la règle surtout avec ses académies militaires qui jouent au football.

L'Armée de terre

Vous le savez, le rapport des américains et leur armée est viscérale, quelque chose de sacré. Une chose facilement compréhensible dans un pays jeune qui a connu plusieurs conflits majeurs en seulement 150 ans. Entre la guerre civile, les deux guerres mondiales et les multiples expéditions pour maintenir la « Pax America » (Corée, Vietnam, Irak, Afghanistan), il faut bien avouer que les USA ne ménagent pas ses soldats et leurs familles. Nous autres en Europe, avec nos 2000 ans d’étripage couronnés par nos deux gigantesques boucheries du siècle dernier, on a choisi de se clamer. Du coup nos militaires sont moins utiles et il faut bien avouer que plus personne s’en soucis. Bien dommage ! Un petit hommage avant une finale de sport avec orchestre militaire et avions dans le ciel, çà claque toujours. !

La Marine

En NCAA, non seulement les militaires sont honorés et glorifiés avant et pendant les matchs, mais en plus ils jouent ! Les 5 corps d’armée y sont représentés (enfin 4, car la Navy et les Marines font partis de la même fac).

Les trois plus connus jouent en division I - FBS :
  • Armée de terre (BLACK KNIGHTS de Army)
  • Armée de l’air (FALCONS de Air Force)
  • Marine militaire et US Marine Corps (MIDSHIPMEN de Navy)
L'Armée de l'air

Un trophée (Commander-in-Chief's Trophy), souvent remis par le Président des USA lui-même, récompense le meilleur des rencontres entre les trois facs durant la saison régulière.

Le 5ième corps d’armée joue en division III, en New England Football Conference :
  • Les gardes côtes (BEARS de United States Coast Guard Academy).
Les gardes côtes

Après le 11 septembre, on a vu fleurir à droite des casques des joueurs le petit drapeau des USA. Symbole du soutien à la nation en péril, il est vite devenu un symbole de patriotisme et une marque de soutien aux forces armées. Ce fut le premier symbole à apparaître.

Mais il en fallait plus ! Surtout pour des commémorations du 11 septembre. Du coup, est apparue cette nouvelle mode de colorer les logos aux couleurs du drapeau national. D’autres, plus imaginatifs, ont décidé de colorer le logo et les parties du casque en « camouflage ».

Personnellement je suis fan (suis un peu militariste sur les bords tendance « je préfère la guerre menée par des soldats dociles que par des civils incontrôlables »). De toute façon, les amoureux du football vont devoir s’y habituer vu la côte d’amour de la politique américaine dans le monde avec ses guerres et représailles qu’elle engendre.

Saison 2011 - Classement WEEK 11

On arrive doucement à bon port. Les choses commencent à se dessiner clairement dans la course à la finale. Sauf accident sur les deux dernières journées, on aura un LSU vs Oklahoma State.
Moi, je vais serrer les fesses pour que Oklahoma State ne perde pas. Sinon on va se retrouver avec une finale LSU-Alabama (remake du match de la semaine dernière), match mortellement ennuyeux de défense en perspective.

Saison 2011 - Cowboys, en embuscade...

OSU sera t-elle la surprise de cette saison ? Actuellement 2e et invaincue, ses chances n’ont jamais été aussi grandes d’entrer dans l’histoire.

J’ai survolé l’historique de son palmarès et effectivement c’est léger : aucun titre de champion national, pas de Bowl majeur depuis 1974 (le 2e de leur histoire après celui acquis en 1945), aucun titre de conférence BIG 12. L’équipe égrène simplement quelques Bowls mineurs ici et là.

Saison 2011 - About Stanford


Andrew uck sera t-il le Heisman Trophy ? Il semble bien parti. Il serait alors le 2e de l’histoire de sa fac après un certain Jim Plunkett, QB de son état (vais pas me la raconter, je ne sais pas qui c’est ! Go wikipédia, c’est fait aussi pour cela).

Justement, je voulais en profiter pour revenir sur cette fac de Stanford. Une question m’a toujours turlupiné (je l’ai enfin placé celui-là) : mais pourquoi cette équipe n’est pas en Ivy League ? Vous savez cette conférence de FCS avec le gratin des universités : Harvard, Yale, Princeton, Columbia, Brown, Dartmouth, Cornell et Pennsylvania.

Après tout, c’est vrai ! Tous les classements mettent régulièrement Stanford dans le TOP 3 des meilleures universités du monde. J’avais cru comprendre que la Ivy league avait été créée pour réunir les plus prestigieuses universités du pays afin de garder une certaine homogénéité avec des institutions qui mettent le sport au second plan au profit du cérébral. Or voilà une faculté de Stanford qui est capable de gagner en sport et en intellect. Damned ! C’est donc possible !

Stanford est, à elle toute seule, l’antithèse de ces vieilles universités de la côte Est qui symbolisent tout le snobisme américain. Stanford c’est la fac de la côte Ouest, dynamique et jeune au sein d’une Silicon Valley, tournée vers la modernité et l’avenir.

D’ailleurs c’est quoi une bonne université américaine ? Celle qui produit le plus de prix Nobel ? Celle qui produit le plus de milliardaires ? Celle qui produit le plus de brevets d’inventions ? Si le critère principal doit être le côté « select », je pourrais vous citer d’autres facs moins connues mais tout aussi «select» : Duke, Wake Forest, Vanderbilt,…. Le droit d’inscription, vous allez le sentir passer !

Tiens, on pourrait aussi citer ce cas assez paradoxal du célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology) dont l’équipe de football (les Engineers) ne joue qu’en division III NCAA. Etonnant pour cette fac devenue aussi renommée aux USA et dans le monde.


Au fait, vous êtes au courant que la mascotte de Stanford a bien failli être la célèbre « French Fries » ? En effet, plusieurs tests ont été faits en 1975 par les facétieux étudiants dont la fameuse frite (qu’ils nous attribuent à tord) pour finalement être abandonnée.

Saison 2011 - Classement WEEK 10

C'était attendu, ils ne sont plus que 5 invaincus après la défaite d'Alabama. Sauf que je viens de réaliser un truc : malgré sa défaite, Alabama reste à la 3e place !!!!! Si jamais le 2nd, Oklahoma State, perd dans les semaines à venir (fort probable face à Oklahoma) on se retrouverait avec une finale LSU-Alabama même si Houston ou Stanford restaient invaincus. Un mic-mac en prévision...

Saison 2011 - La fièvre monte !

Ce week-end, c'est THE match !

Le 1er contre les 2nd. Un match qui va faire office de 1/2 finale car le perdant aura une défaite au compteur et ne pourra pas prétendre à une place en finale. Le gagnant conservera toutes ses chances surtout après une victoire contre un adversaire de ce calibre.

Ca envoie déjà niveau vidéos :

Saison 2011 - Place au style !

Comme vous, je suis à chaque fois sur le cul quand l’équipe d’Oregon entre sur le terrain. C’est la « style attitude » qui déboule ; toujours un uniforme nouveau qui en jète. A en croire la rumeur, il paraît qu’ils ont 384 possibilités de changements depuis 2006 portées à 512 avec les nouveaux casques. Rassurez-vous, ils n’ont pas 384 maillots, c’est les combinaisons possibles avec les couleurs de pantalons, maillots, chaussettes, numéros, logos et casques.

En fait la grande nouveauté qu’a introduit Oregon en partenariat avec son sponsor Nike c’est d’avoir, non pas 1 ni 2 ni 3, mais 4 jeux de maillot en plus depuis 2010. Pour être honnête, ils n’ont pas fait cela que pour le style mais ils ont aussi développé la technologie des maillots, plus légers, plus serrés, plus résistants.

Saison 2011 - Classement WEEK 9

C'est parti ! L'écrémage a commencé ! De 8 équipes invaincues, on passe à 5. Il reste 4 journées (5 pour certaines) à en voir tomber d'autres. On sait déjà qu'une autre tombera avec l'affrontement prochain entre LSU et Alabama.

-- Les sortants --

Texas AM : Le Aggies n'ont pas arrêté de faire le yoyo au classement depuis le début du championnat.

Saison 2011 - Bientôt 410 !

409, c’est le nouveau record de victoires en 45 ans de carrière d’entraîneur en chef de Joe Pat.

On ne sait plus quoi dire pour encenser le coach mythique de la NCAA qui soufflera ses 85 bougies dans moins de 2 mois.

Le « rital » de Brooklyn (comme le mythique Vince Lombardi, qu’il a d’ailleurs affronté dans sa jeunesse alors que ce dernier coachait une équipe catholique adverse en High School) pourrait d’ailleurs atteindre les 410 victoires cette saison. Même si les Nittany Lions doivent finir par affronter 3 gros morceaux (Nebraska, Ohio State, Wisconsin) et disputer un bowl, on peut légitimement penser qu’ils arriveront à glaner une victoire, vu leur bonne forme.

Saison 2011 - Les nouveaux TCU !

Et un Bucket, un !

On reste au Texas, cette fois au sud-est dans les bayous subtropicaux.

Hier, c’était le 38e Bayou Bucket Classic. Je vous en avais déjà parlé l’an passé de cette petite rivalité qui a la particularité d’être celle qui se dispute entre les deux facs les plus proches de la NCAA (seulement 5 miles). La petite fac privée de Rice contre l’université d’Houston, sur fond de suprématie dans la 4e ville des USA. Le trophée est un seau de métal baptisé « BAYOU BUCKET » (traduisez « Seau du Bayou ») car la ville est entourée de Bayous comme à la Nouvelle Orléans.

Saison 2011 - TT, le poil à graTTer du Texas.

Si vous vous posiez la question de savoir à quoi sert cette petite équipe du Texas, et bien vous avez eu un début de réponse la semaine dernière. Tout simplement à faire chier Oklahoma dans la conférence Big12 et tenter de casser la dynamique des Sooners dans leur quête de titre majeur.

En fait, c'est tous les deux ans que les Red Raiders se payent les Sonners :
- en 2009 (victoire 41-13)
- en 2007 (victoire 34-27)
- en 2005 (victoire 23-21)

Cela doit commencer à agacer sur le campus d'Oklahoma. D'autant que les Raiders s'impliquent rarement pour décrocher des titres de conférence et encore moins des bowls majeurs. Juste un rôle de poils à gratter qui viennent à la mi-saison pour faucher l'élan de futurs champions. Comme contre Texas en 2008 (seule défaite des Longhorns, cette année là).

Saison 2011 - Classement WEEK 8

Désolé pour le retard, j'étais occupé à monter les pages des championnats français pour l'autre blog :-)
Vous l'avez constaté avec stupeur, ce nouveau classement BCS commence en fanfare avec la défaite surprise du favori. Ne reste plus que deux grands favoris au titre et 5 challengers crédibles en embuscade.

-- Les sortants --

Georgia Tech : Le gros favoris en ACC avec Clemson perd de justesse à Virginia ce qui l'écarte de la course au titre dans sa conférence et du classement général.

Saison 2011 - Le roi du prono !

C’est l’heure du premier bilan et des premiers pronostics.

Bilan assez rapide à dresser avec 10 équipes toujours invaincues et un seule grosse surprise : la présence de l'inattendue équipe de Clemson (son dernier titre de champion national remonte à 1981). Côté déception, deux équipes attendues en haut de classement qui ont déjà foiré leur saison : TCU et Florida State. Et les champions d’Auburn qui n’ont pas confirmé.

Saison 2011 - Classement WEEK 7

Dernier classement des coachs ! La semaine prochaine, on va abandonner ce classement des coachs pour suivre maintenant le classement BCS qui est celui qui détermine les équipes qualifiables pour la finale.

-- Les sortants --

Texas et Texas AM : Après les équipes de Floride le week-end dernier, c'est celles du Texas qui disparaissent. Ah, non il reste la petite équipe de Houston à la 20e place. Texas et Texas AM enregistrent leur 2e défaite d'affilée.

Saison 2011 - Une bonne initiative

Ce week-end une rivalité retiendra mon attention pour une raison bien précise. C’est celle entre Toledo et Bowling Green qu’on appelle la bataille de «L’interstate 75». «L’interstate» c’est une autoroute, la «75» c’est celle qui relie Détroit à Tampa. C’est aussi celle qui passe entre l’université de Toledo et celle de Bowling Green dans l’état de l’Ohio, d’où le nom de la rivalité (25 miles de distance seulement entre les deux facs).

Saison 2011 - Michigan State vs Michigan

Allez, on se fait un petite séance de culture générale pour faire taire tous ceux qui veulent nous faire passer pour des admirateurs décervelés des sports US. Justement, la NCCA est par excellence la compétition la plus imprégnée d’histoire et de culture nord-américaine.

Par exemple, ce week-end va avoir lieu une rivalité entre Michigan et Michigan State qui aura pour enjeux le célèbre trophée Paul Bunyan. Un statuette en bois d’un célèbre personnage qui à lui seul résume la tradition de ce coin des USA. Et surprise, on découvre que cette figure mythique, un bûcheron géant, est inspiré d’un personnage historique d’origine française nommé «Paul Bonjean». L’histoire raconte que ce trappeur bûcheron, sorte de «Chabal légendaire» se serait illustré dans des batailles contre les Anglais au confins de la frontière canadienne. Ca c’est pour la partie historique. Mais le folklore américain va s’emparer de ce personnage pour en faire une sorte de légende urbaine (là, on dira une légende rurale).

Les romanciers et autres conteurs vont s’en donner à cœur joie et en faire un authentique surhomme légendaire. Affublé de son compagnon « Babe, le Blue Ox », un taureau bleu géant (tiens, comme la mascotte de l’équipe des Bulls de Buffalo ! Même s’il n’y a pas de lien avéré on a du mal à croire que les décideurs n’y ont pas pensé), le bûcheron va creuser le grand cayon avec sa hache et former les lacs pour donner à boire à son animal. On n’est pas très loin des récits originels sur la création du monde dans la cosmogonie scandinave et germanique peuplé de héros barbus (Thor, Odin,…). Pas vraiment étonnant quand on sait que le Michigan a été colonisé au début majoritairement par des allemands. Paul Bunyan est présent partout : sur les enseignes de fast food, dans les comics, sur les marques,… il y a même un petit parc d’attraction à son effigie. Il existe d’ailleurs un autre trophée NCCA qui vient couronné la rivalité entre Minnesota et Wisconsin : le Paul Bunyan Axe, la hache de Paul Buyan.

Retour sur l’aspect sportif, avec une domination de Michigan 34 victoires à 22. Mais Michigan State détient le trophée depuis 3 ans et le match se joue chez les Spartans. Les deux équipes sont en pleine bourre et difficile de faire un pronostic. Cela pourrait être un des match de la saison. Tous devant son écran à 18h samedi !

Saison 2011 - Classement WEEK 6

On arrive à la moitié du championnat. On a maintenant plus d’éléments tangibles pour se faire une idée de la valeur réelle de chaque équipe. C’est donc logique que le classement se stabilise de plus en plus. On le sait maintenant, l’objectif pour chaque équipe est de ne plus perdre un seul match, sinon c’est la chute irréversible voire la sortie.

Saison 2011 - Chaud comme la braise...

C’est la façon dont on pourrait qualifier le derby du Nevada qui va avoir lieu ce week-end. Une petite rivalité pas très médiatisée mais qui sent à chaque fois la poudre. Je veux parler de la «Battle for Nevada » entre l’Université du Nevada de Reno (UNR) et l’Université du Nevada de Las Vegas (UNLV).

Saison 2011 - Classement WEEK 5

Bon, cela commence à se stabiliser en tête du classement. 4 favoris pour le titre se dessinent : Alabama, LSU, Oklahoma et Stanford. Il va falloir maintenant serrer les fesses pour ce quatuor parcequ’il y a encore 4 à 5 grosses équipes invaincues derrière qui se feront un plaisir de prendre leur place à la moindre défaite.

Saison 2011 - Triste "Little Brown Jug"

Un petit mot pour témoigner tout mon soutien envers cette pauvre équipe de Minnesota. En générale, on ironise facilement sur un looser, surtout le lendemain d’une raclée. Là, j’ai envie de marquer mon soutien aux Golden Gophers. Cette équipe est une des plus vieilles de la NCAA (pionnière de la BIG 10) et dispute d’ailleurs 4 rivalités célèbres du college football contre Michigan, Penn State, Iowa et Michigan.

C’est justement contre Michigan que Minnesota vient de sombrer hier avec un cinglant 58 à 0 lors de la rivalité baptisée «Little Brown Jug» (une cloche avec les deux « M» des deux universités de chaque côté du trophée). C’est le deuxième plus gros écart dans l’histoire de ce trophée qui date de 1903. Pour trouver trace de Minnesota « fanny », il faut remonter à 1976.

Les derniers faits d’arme de Minnesota remontent aux années 60 avec des titres (national, conférence ou Bowls majeurs). Mais cela date ! Le dernier Bowl mineur gagné par les Golden Gophers est de 2004. Avec 4 coachs en 6 ans et une moyenne de 7 défaites sur 5 ans, Minnesota est devenue la plus faible (avec Indiana) de la BIG 10.

Signe inquiétant, ils ont déjà 4 défaites cette saison dont 1 contre une équipe de FCS ; North Dakota State. La dernière fois qu’ils ont perdu contre cette modeste équipe c’était en 2007, année cauchemardesque avec 11 défaites pour une victoire.

Plus que des longs discours sur le match en lui-même >> ALLEZ VOIR LA BOXSCORE

Saison 2011 - SMU vs TCU, la rivalité de Dallas


Ce week-end, c’est la fameuse «bataille pour la poêle de fer ». Hein ? Quoi ? La NCAA va copier l’émission « Masterchef » ? Non, non… rassurez-vous, c’est le nom d’une rivalité qui dure depuis 96 ans entre TCU et SMU. Le nom de la rivalité c’est celui du trophée qui est en jeu, une simple poêle de métal qui aurait servi aux fans de SMU pour cuire des cuisses de grenouilles en guise de provocation.

Une bonne vielle rivalité qui fleure bon le sud profond et la culture de la «Bible Belt». Vous l’aurez noté, c’est une rivalité religieuse qui cache un peu son nom. Encore que, les noms des deux universités ne laissent planer aucun doute. D’un côté les Méthodistes de SMU (2ième plus grande branche protestante aux USA, après les Baptistes) et de l’autre les Chrétiens de TCU (affilié à «l’Eglise du Christ», une branche protestante sans doctrine particulière qui prône le rassemblement de tous les protestants). Mais on est loin de la fameuse «Guerre Sainte» entre Mormons (BYU vs Utah) où les noms d’oiseau volent, chacun s’accusant d’être un mauvais croyant. Ici c’est plus le prestige de deux universités d’obédience protestante qui se joue.


En fait, la vraie rivalité est ailleurs. C’est une suprématie géographique qui est en jeu entre les deux facs de l’agglomération de la «big D» à savoir ; Dallas. SMU est dans Dallas tandis que TCU est à Fort Worth dans l’ouest de l’agglomération.

Côté chiffres, TCU mène 43 victoires à 39. Un équilibre en trompe l’œil car SMU n’a gagné que 1 fois en 10 ans. Sur les 3 dernières confrontations SMU a pris très cher au tableau d’affichage. Les deux équipes se retrouveront sur le terrain des Frogs avec une défaite au compteur chacune cette saison. TCU part favori, mais attention à ce genre de match piége où les fans des deux équipes seront présents en masse pour motiver les joueurs.

Saison 2011 - Classement WEEK 4

Week-end de consolidation où les équipes du TOP 5 ont confirmé leur suprématie .

-- Les sortants --

North Carolina : Ils étaient entrés dans le classement le week-end dernier, ils en sortent aussitôt après une défaite à Georgia Tech.


-- Les grosses chutes --

Florida State : L'événement du week-end avec une 2ième défaite d'affilée pour les floridiens. Mais cette fois contre Clemson. Une désillusion pour l'équipe qui aurait du être la surprise de cette saison. Petite lueur d'espoir pour les Seminoles qui restent malgré cela dans le classement.

West Virginia : Face à LSU, c'était le premier véritable baptême du feu pour les Mountaineers. Ils perdent en n'étant pas convaincant du tout.
Arkansas : Même cas que West Virginia. Premier gros défis et première défaite face à Alabama. Leur prochain match face à Texas AM risque de sceller leur sort.

-- Les entrants --

Illinois : Une petite victoire face à la modeste équipe de Western Michigan fait qu'ils restent invaincus et leur ouvrent la porte du classement.

-- La grosse montée --

Clemson : Je vous l'ai dit ; c'était le scoop de week-end face à Florida State. Fallait une bonne dose d'optimisme pour voir les Tigers battre les Seminoles. Les partisans des Tigers vous auraient dit que la victoire face au champion en titre, la semaine dernière, n'était pas du hasard. Ils avaient raison !

Saison 2011 - Focus sur le Massachussets

Ce week-end les sommets seront : Alabama-Arkansas, Florida State-Clemson et Oklahoma State-Texas AM. Personnellement rien qui ne m’emballe, une aubaine pour aller profiter des derniers jours de chaleur en bord de mer. Faut savoir faire des sacrifices sur ces 13 semaines consécutives, suivies des finales de conférences, de la 30aines de Bowls et du titre ;-)

Si j’étais resté, j’aurais gardé un œil sur un petit derby du Massachusetts entre Boston College vs UMASS. Pourquoi ? Tout simplement pour découvrir les Minutemen de UMASS que je ne connais pas et pour cause ils jouent actuellement en FCS mais intégreront le ghotta du FBS (dans la conférence MAC), l’an prochain. Une montée annoncée en avril dernier. Retrouvez la présentation d’Olivier : sur ElitefootBlog.

Littéralement les «hommes minutes», du nom de cette milice pendant la guerre d’indépendance mobilisable en quelques minutes, devront faire bonne impression pour leur seul match cette saison contre une équipe de l’étage supérieur et prouver qu’ils ont le niveau. De l’autre, les cathos de Boston College en perdition après 3 défaites de rang. Tout cela sur fond d’une rivalité du Massachusetts.

Un derby connu en basket qui débute maintenant au football...

Saison 2011 - Ca va péter !

Vous étiez au courant de la dérive des continents ? On a découvert depuis cette semaine que la science de la Tectonique des plaques s’applique aussi à la NCAA.

En fait, on distingue 4 grandes plaques. La plaque Pacifique (Pacific AC), le plaque Atlantique (Atlantic CC), le plaque Sud (South EC) et la plaque Nord (BIG 10, drôle de nom... mais bon les scientifiques dés fois !). On sait que ces plaques bougent et plusieurs secousses ont déjà eu lieu dans le passé. Seulement voilà, les spécialistes s’attendent prochainement à un énorme tremblement de terre.
«Rien de bien nouveau !» vous allez dire. Ben si ! Il existe trois petites plaques situées au milieu des 4 géantes qui risquent cette fois de ne pas supporter le BIG ONE. Que vont devenir les résidents des ces 3 victimes ? Personne ne sait vraiment et les experts en tout genre y vont chacun de leurs commentaires et prévisions alarmistes. Pour le Blog, je vous tiendrais informer dés que cela aura lieu.

NB : En fait si on veut être pointu sur le sujet, il faut préciser que les 4 grandes plaques supportent chacune une plus petite qui est en quelque sorte sa petite sœur. Elles s’étendent sur le même territoire mais n’ont pas la même épaisseur. En sport on dirait que c’est la «réserve» ou «le championnat bis».
  • La BIG 10 a la MAC
  • La SEC a la Sunbelt
  • La PAC a la MW et la WAC (MW et WAC devraient probablement fusionner sous l’effet de la chaleur).
Maintenant vous êtes incollable sur le sujet :-)))))))))))))

Saison 2011 - Classement WEEK 3

Pas encore de gros bouleversement ce week-end.

-- Les sortants --

Auburn : Dans l’article précèdent, je vous explique pourquoi.

Ohio State : Bye bye, les Buckeyes ! Pas convaincants contre Toledo lors du week 2, cette fois les coachs se décident à les virer du classement après une défaite contre Miami.

Mississippi State : 2 défaites (même contre des cadors), cela faisait trop.

Arizona State : Avec seulement une victoire sur une équipe de FCS et une autre en over-time face à Missouri, les Sun Devils ne pouvaient se permettre une défaite pour rester dans le classement. Malheureusement c’est arrivé.

-- Les grosses chutes --

Florida State : C’était le gros match de la semaine contre le N°1, Oklahoma. Les Seminoles ont pourtant bien résisté. Ils sortent du TOP 10 mais je parie qu’ils y reviendront rapidement.

Michigan State : Une défaite contre Notre Dame avec 18 points d’écart n’était pas arrivée depuis 4 ans. Michigan affrontait son premier gros calibre et perd le challenge. Les Spartans chutent de 8 places.

-- Les entrants --

Michigan, Clemson, Georgia Tech, North Carolina. Aucune de ces équipes m’a convaincu. On les a mis là parcequ’elles ont 3 victoires en 3 matchs.

-- La grosse montée --

South Florida : Ils battent une équipe de FCS (Florida A&M) et passent de la 22e à la 17e place. Un peu généreux quand même !

Saison 2011 - Un tigre en bouffe un autre...

Ca c’est fait ! Le champion en titre vient de tomber à Clemson après seulement 3 journées.

A vrai dire, ce n’est pas vraiment une surprise tellement Auburn avait été pitoyable face à la modeste équipe de Utah State, avec une victoire sur le fil, lors de son premier match. Le deuxième match contre Mississippi State n’avait pas rassuré non plus. En plus, ils perdent face à une équipe qui ne passe pas pour être un gros calibre. Du coups, on peut dire « au revoir » à Auburn pour une place en finale.

L’ironie de l’histoire, c’est que le football est né à l’université de Clemson grâce à Auburn. Plus exactement, grâce à Walter Merritt Riggs. Arrivé de l’université d’Auburn, il fonde le programme football à Clemson et devient directeur de la fac de 1910 à 1924. Pour se rappeler ses origines, il choisit la même mascotte : le tigre.

Plus que des longs discours sur le match en lui-même >> ALLEZ VOIR LA BOXSCORE

Saison 2011 - Retour sur Boise State

A l’occasion de l’annonce des mini sanctions infligées par la NCAA à Boise State, j’en ai profité pour jeter un petit coups d’œil sur les résultats de la fac depuis 2000. Je n’avais jamais vraiment regardé en détail mais c’est vrai qu’il y a de quoi rester sur le cul.

Voilà ce que cela donne en saison régulière pour les défaites (hors Bowls) :
  • 4 saisons sans défaites (2009, 2008, 2006, 2004)
  • invaincu à domicile depuis le 8 sept 2001, soit 61 matchs.
  • que 13 défaites (toutes à l’extérieur) en 11 ans.
Pour les victoires :
  • Boise State a gagné 10 titres de conférence en 11 ans
  • Boise State a participé à 10 Bowls en 11 ans
  • Boise State a gagné ces deux Bowls majeurs en 2007 et 2010.

En fait, ce n’est pas réellement une surprise si on regarde les performances de l’équipe depuis son arrivée en NCAA en 1968. Ce petit programme n’a fait que monter en puissance et rafler des titres au fur et à mesure. Olivier Rival nous avait fait un petit article sur ces « Figthtings Basques », l’an passé : www.elitefoot.com/ncaa/filinfo/boise_state.htm

Reste que, quand même, je n’arrive pas à m’expliquer une telle réussite pour cette petite université, coincée dans un coin des USA où le football n’a jamais vraiment fait recette avec des équipes aux palmarès misérables. Ok, les Broncos n’ont pas souvent affronter des grosses pointures (1 par saison) mais il faut bien reconnaître que leur invincibilité à domicile est édifiante. Celui qui ira gagner là-bas en saison régulière deviendra un héros !

Retour sur la montée en puissance du petit poucet en 40 ans.

En 1968, le club sonne à la porte de la NCCA et intégre la Division II en conférence «Big Sky». L’équipe met seulement 5 ans pour empocher le titre de la conférence en 1973. Et réitère en 1974, 1975 et 1977.

En 1978, la restructuration de la NCCA propulse leur conférence «Big Sky» en Division I (dans la I-AA, en fait le 2ième niveau de la DI). En 1980, c’est la consécration avec le titre de champion national après avoir raflé une nouvelle fois le titre de la conférence. En 1994, Boise State gagne encore la conférence mais cette fois perd le titre national en finale.

En 1996, c’est le grand tournant. Boise State obtient l’autorisation de jouer dans la cour des grands : le championnat I-A (aujourd’hui baptisé FBS) dans la conférence «Big West» qu’elle gagne en 1999 et 2000, avant que celle-ci ne disparaisse. En 2001, elle rejoint la conférence «WAC» dont elle sera tenante du titre pendant 9 ans d’affilé (de 2002 à 2010).

Saison 2011 - Mormon war !

Les adeptes vont devoir s’y faire mais la fameuse rivalité des Mormons n’aura pas lieu dans le légendaire froid de fin novembre des montagnes rocheuses. Le match se tiendra ce week-end dans la douceur automnale de septembre. En effet, les deux meilleurs ennemis ont quitté leur conférence commune pour d’autres cieux d’où les changements d’organisation dans les calendriers

Voilà qui va sûrement donner un nouveau coups de chaud à cette célèbre rivalité du college football, la fameuse « Guerre Sainte » dont on vous a déjà parlé ici : www.elitefoot.com/ncaa/filinfo/holy_war.htm

Cette fois le rendez-vous a lieu au LaVell Edwards Stadium des Cougars. Les deux équipes se présentent avec 1V-1D chacune. Mais BYU part favori après sa démonstration du week-end dernier chez les Longhorns avec une victoire des Texans in extremis. Rien n’est perdu pour Utah qui n’a pas démérité lors de son dernier match face à USC. Mais surtout les Utes se sont déjà imposés 6 fois sur le terrain des Cougars lors des 10 derniers match à Provo.

Saison 2011 - Classement WEEK 2

Pas la peine de faire un roman sur ce classement après la deuxième journée. En effet, il n’y a pas eu de grosses modifications dans la mesure où quasiment toutes les équipes dans le Top 25 ont gagné. Sauf principalement Mississippi State qui a perdu face à Auburn et dégringole.

Saluons l'arrivée de Baylor et South Florida.

Les deux premiers ne bougent pas. Oklahoma était exempt et Alabama a fait le job face à Penn State (qui disparaît du classement). On attend avec impatience le match Florida State vs Oklahoma du week-end prochain qui fera forcement bouger des positions.

NB : on vous rappelle que le classement officiel pour la finale (celui intitulé "BSC Standings") ne commence après le week 7. Pour le moment on suit celui des coachs

Saison 2011 - Challenge des mascots 2011

Vous voulez vous poiler un peu, voici les vidéos du challenge des mascots 2011. Chaque année est organisé un concours pour élire la mascot N°1 du pays. Vous pouvez même aller voter pour les mascots en concours sur une page Facebook dédiée.

Si vous voulez connaître tous les noms des mascots, on a fait un petit inventaire en photo sur le site : http://www.elitefoot.com/ncaa/filinfo/mascots.htm

Voici le lecteur avec les 16 vidéos à la suite... toutes sympa :-)

Saison 2011 - Total = 114 804

114 804, c’est le nombre de spectateurs pour le match Michigan vs Notre Dame. Un nouveau record en NCAA. Quand on vous dit que la NCAA est le premier sport d’équipe au monde. Où vous pouvez voir 114804 spectateurs pour une deuxième journée de championnat ? Rassurez-vous, il n’y aura pas une ligne ni un mot sur ce chiffre dans les médias en France. Les mêmes qui critiquent le fait que les USA ne s’intéressent pas aux sport de chez nous. Bref…

Côté terrain, les superlatifs pleuvent de partout pour décrire un match qui, paraît-il, risque d’être le match de l’année. Je ne partage pas cet avis, mais c’est mon aigreur de supporter des irishs qui doit sûrement influencer mon opinion. Ok, il y a cette dernière minute de folie à vous foutre un infarctus, mais pour le reste j’ai trouvé le match assez moche. Trop de fautes, trop de turnovers sont venus hacher les velléités offensives de part et d’autres. Beaucoup de déchets avec les longues passes aussi. Les amoureux de beau jeu peuvent repasser.

La faute en grande partie à Notre Dame qui n’a fait qu’alterner le bon et le nul en un rien de temps sous fond de jeu totalement stéréotypé. C’est officiel, Notre Dame n’a toujours pas de QB et va donc continuer à faire de la figuration dans ce championnat 2011. Côté Michigan, je ne retiendrai que la prestation de leur QB : Denard Robinson. Je n’ai vu que lui ! C’est lui qui a porté son équipe durant tout le match et c’est lui qui a fait le spectacle. Le modèle du petit besogneux qui ne lâche rien et continue à y croire même dans la difficulté. Michigan lui doit tout !

Plus que des longs discours sur le match en lui-même >> ALLEZ VOIR LA BOXSCORE

Saison 2011 - Inside Colorado

Une grenouille fan de bison : le blog a la chance d’avoir un rédacteur sur place pour ses études. Il a donné son accord pour nous faire un suivi de son équipe pour cette saison.

Avant de commencer mes reportages de matchs et d’autres évènements concernant la saison des Buffs, un petit topo.

Les Colorado Buffaloes (les Buffs pour faire plus court) forment l’équipe de l’université de Colorado Boulder, fac de 30 000 étudiants située à peu près à 45 minutes de Denver. Grande université sportive (pas forcement de Foot US), CU Boulder est maintenant plus connue pour sa réputation (youpi pour moi !) de «#1 Party School» attribuée par Playboy. «Party School» est un collège ou une université qui a une réputation d’usage d’alcool, de stupéfiants ou une culture générale de libertinage.

Les Buffs n’ont jamais été une très grande équipe de foot, la dernière fois que nous nous sommes hissés jusqu’au Championnat National remonte à 1990. Si l’institution de CU Boulder ne brille pas, elle n’a pourtant pas honte de son héritage, figurant à la 16eme place du classement NCAA Div 1 pour son pourcentage de victoires. Mais 1990 est loin, et les dernières années ont été plutôt rudes avec une succession de 4 coachs depuis 2005, date de la dernière saison gagnante pour nos Buffs.

Si les 5 saisons précédentes tenaient plus d’une traversée du désert, la saison 2010 fut exceptionnellement pourrie.Tout commence avec la perte du QB N°1 Tyler Hansen qui se blesse contre Texas Tech avec rupture de la rate. Il fut d’ailleurs remplacé par le QB N°2, Cody Hawkins (le fameux QB de la Team USA lors de la dernière Coupe du Monde en Autriche) fils du coach principal, Dan Hawkins.
A la dérive, le programme ne fait que sombrer avec un tel énervement de la part de l’université et des fans que tous espéreraient la démission de Hawkins père. Vœu exaucé lorsque les Buffs perdent contre KU en 4ème quart après avoir mené de 28 points. Exit Hawkins, enter Cabral coach des LB et assistant d’Hawkins. Cabral parvient à arracher 2 victoires sur les 3 matchs restants.
Mais la saison terminée le calvaire continue : non content de devoir trouver un remplaçant permanent pour Hawkins, les Buffs se retrouvent impliqués dans une affaire de viol, où Michael Sipili LB et capitaine dans sa 4eme année se voit accusé (et coupable maintenant) du viol d’une étudiante. Un autre est devant le tribunal pour avoir tenté de couvrir Sipili. Pour compléter le tableau, plusieurs stars qui ont obtenu leur diplôme quittent Boulder, la plupart pour la NFL : Nate Solder (LT, Patriots), Jimmy Smith (CB, Ravens), Jalil Brown (CB, Chiefs) et Scotty McKnight (WR, Jets).

La post-season et l’été ont vu l’arrivée d’un nouveau staff mené par Jon Embree, ancien grand des Buffs qui a accepté de quitter le staff des Redskins pour le job d’HC. Embre a remodelé l’équipe, changeant les Buffs en une équipe de « power-running ». Le nouveau coach a mené un training camp le plus brutal du programme depuis longtemps, avec des séances de contacts prolongés et beaucoup de préparation physique pour palier aux défauts de la saison précédente avec un physique merdique.

Sur le campus, les avis sur la saison à venir sont partagés, surtout que cette saison inaugure le transfert des Buffs de Big 12, en PAC 12. Une équipe des Buffs décimée par 6 ans de mauvais coaching, les départs de joueurs de gros calibre vers la NFL et un head coach débutant,… et tout cela pour aller se frotter à des cadors comme Oregon, USC, Stanford and co. A mon sens, nous allons maintenant jouer contre des équipes d’un niveau supérieur. Une aubaine à long terme, mais une souffrance dans l’immédiat.

Week 1: Hawaii en préambule

L’ouverture se fait hors conférence, contre les Warriors d’Hawaii. Ayant pu arracher une victoire sur les Warriors l’an dernier (une des rares, sniff) les Buffs espéraient renouveler l’exploit. Cela aurait tenu de la performance car même si Embree a fait du bon boulot en remettant à niveau une équipe démoralisée et sous entraînée, les Warriors sont, eux, dans la continuité. Leur QB, Moniz a lancé pour plus de 5000 yds l’an dernier.

Tout le monde attendait le bras de Moniz pour abattre les Buffs, mais c’est à la course que celui-ci a fait la différence. Secoué par une défense agressive des Buffs, Moniz a réussi à passer 3 big plays au sol (pour 3 TD) contre une équipe de Colorado prise au dépourvu. Un grand match pour Moniz (totalisant 300yds et 4TD) qui contrarie les velléités des Buffs pour ce début de saison.

Mais l’espoir persiste avec une défense des Buffs qui s’est montrée prometteuse. Il faut juste que l’Offense, paralysée lors du match contre Hawaii, se réveille contre les Cal Bears Samedi…

Plus que des longs discours sur le match en lui-même >> ALLEZ VOIR LA BOXSCORE

Saison 2011 - Le grand match : Michigan-Notre Dame

Paradoxalement ce n’est pas une rivalité légendaire de la NCAA. D’ailleurs on ne lui attribue aucun trophée contrairement à la rivalité entre ND et USC qui a pour enjeux le « Jeweled Shillelagh trophy » et s’est joué 81 fois. Pour comparaison le duel ND-Michigan ne s’est joué que 38 fois.
Et pour cause les deux facs étaient les meilleurs amis du monde au tout début de l’histoire. Michigan venait gentiment à South Bend pour leur apprendre à jouer. Mais comme souvent, les choses se gâtent quand l’élève dépasse le maître. Et plus encore quand les deux facs deviennent deux géants sur un même territoire qu’est le Middle Ouest. Forcement, il ne peut y en avoir qu’un ! C’est donc plus une rivalité de vieux prétentieux sur fond d’histoire avec un grand "H".
Michigan mène 22 victoires à 15. Sur les 5 dernières confrontations, Michigan a gagné 4 fois. Si jamais ND venait à perdre, ce serait la première fois depuis 102 ans que les irishs aligneraient 3 défaites de suite ! Be careful !

Saison 2011 - Classement WEEK 1

Voici le classement des coachs après la 1er journée. En rouge, on a mis ceux qui descendent par rapport au classement précédent (celui de pré-saison, en l’occurrence).
Le grand perdant, c’est donc Oregon qui dégringole de la 3e place à la 14e après sa défaite à Louisiana State.
Notre Dame disparait, tandis que Auburn et TCU sortent du TOP 20 et laissent leur place à Florida, Missouri et Penn State.

NB : on vous rappelle que le classement officiel pour la finale (celui intitulé "BSC Standings") ne commence après le week 7. Pour le moment on suit celui des coachs

Saison 2011 - Alors là, on aime !

V’là une vidéo qui crache. Personnellement, je ne suis pas un grand fan de cette équipe mais je dois me résoudre à la mettre favorite pour le titre. Je pense qu’ils ne devraient pas se rater cette année. On en sera déjà un peu plus le week-end prochain avec un déplacement à Florida State.
Est-il besoin de rappeler qu’Oklahoma reste (avec Ohio State) l'équipe qui a figuré le plus de fois dans le TOP10 BSC depuis sa création en 1998, soit 8 fois (et 2 fois invaincue en 2000 et 2004). C'est la 1ère fac aux USA invaincue à la maison depuis septembre 2005 (Boise State n'a pas perdu à domicile depuis septembre 2001 mais a perdu en Bowl à domicile en décembre 2005). C’est 43 titres de conférence dont 7 de la BIG12. Ah oui, c’est 7 titres de champion national et 5 Heisman Trophy.

Saison 2011 - Week 1 : la honte de la semaine !

La NCAA a ce charme de nous proposer tout au long de la saison des affrontements avec des équipes du niveau inférieur (pensionnaires de la FCS, qui fait un peu office de D2). Evidemment, le petit jeu consiste à connaître le cador qui va se prendre les pieds dans le tapis et perdre face au petit poucet.
Sur cette première journée, il y en a eu deux. Le premier c’est l’équipe de Duke… mais bon, Duke en football ce n’est pas comme au basket… Non, l’énorme surprise est venue du Reser Stadium avec la défaite d’Oregon State. Le nom du glorieux vainqueur c’est Sacramento State (modeste équipe de la Conférence Blue Sky en FCS) qui a réussi à pousser les Beavers en over-time.
Les fans des castors se réconforteront avec la gifle qu’a pris Oregon face à LSU. On se sent moins seul quand on est deux dans la dèche…

Plus que des longs discours sur le match en lui-même >> ALLEZ VOIR LA BOXSCORE


Saison 2011 - Week 1 : Baylor vs TCU.... whaouu, le match !

Vous voulez perdre des litres de sueur froide ? Regardez le dernier QT de ce match ! Virement puis re-virement, on a eu le droit à tout dans un match ultra prolifique en points (57 en 1er mi-temps et 41 en 2nd). D’ailleurs le ton est donné dans les 3 premières minutes avec un TD de Baylor suivi immédiatement d’un autre de TCU.
Pourtant il y a bien eu un moment où on a cru que le match était scellé quand Baylor clos le 3e QT avec un 47 à 23. La place d’une fac chrétienne n’est pas en enfer et TCU va claquer 25 points d’affilés en 4e QT ! ! ! !
Mais au finale une défaite de TCU contre sa voisine texane qui n’est pas une grosse cylindrée. Autant dire que TCU est presque grillé d’entrée pour la course au titre.

Plus que des longs discours sur le match en lui-même >> ALLEZ VOIR LA BOXSCORE



Saison 2011 - Week 1 - Wisconsin est là !

Le gros match d'ouverture de la saison càd de la première journée du week 1 (vous l'avez compris les journées de NCAA s'étalent de plus en plus, jusqu'à 6 jours parfois), c'était l'entrée en lice des Badgers. Face à eux la modeste équipe de Las Vegas, pensionnaire de la conférence Mountain West.
Dans son antre du stade de Camp Randall, gonflé à bloc par ses célèbres supporters, Wisconsin n'a pas fait de détails. De quoi se rassurer avant d'accueillir un bien plus gros calibre, le wwek-end prochain, à savoir Oregon State.

Plus que des longs discours sur le match en lui-même >> ALLEZ VOIR LA SCORE BOX

Saison 2011 - USA Today - Classement de pré-saison des coaches

USA Today a révélé son classement de pré-saison établi par les coaches. En tête de ce classement on retrouve Oklahoma qui précède Alabama et Oregon.

Emmenés par les désormais vétérans QB Landry Jones et WR Ryan Broyles, les Sooners font donc figure de favoris dans une Conference Big 12 qui a perdu Colorado et Nebraska à l’intersaison et pour le titre national. Malgré un quarterback novice et le départ en NFL de l’Heisman 2009 RB Mark Ingram et de WR Julio Jones Alabama talonne OU, grâce notamment à la présence en défense de LB Dont’a Hightower et S Mark « Superman » Barron. Le Tide pourra également compter en attaque sur RB Trent Richardson. Oregon et sa no-huddle-hurry-up spread offense complète le podium. LSU reçoit également l’honneur de votes à la première place et devance Florida State qui fait un retour remarqué dans le Top 5.

Stanford, avec QB Andrew Luck mais sans son Head Coach Jim Harbaugh désormais en charge des 49ers, prend la sixième place et précède Boise State dont le candidat à l’Heisman Trophy QB Kellen Moore aura fort à faire sans ses deux cibles favorites de l’an passé WR Austin Pettis et WR Titus Young tous deux passés professionnels. Oklahoma State et son attaque explosive emmenée par QB Brandon Weeden et WR Justin Blackmon se positionne en huitième position dans ce classement devant un rival direct de conférence, Texas A&M. Les Aggies perdent LB Von Miller parti en NFL mais comptent sur RB Michael Christine et surtout RB Cyrus Gray pour dynamiter leurs adversaires. Le Top 10 est complété par Wisconsin, premier représentant de la Big Ten, qui s’appuiera sur un jeu au sol surpuissant avec RB James White et RB Montee Ball et sur la nouvelle recrue, transférée de North Carolina State, QB Russell Wilson.


Les autres équipes notables classées incluent Ohio State, numéro 16 malgré le licenciement de Jim Tressel et le départ de QB Terrelle Pryor ainsi que les nombreuses suspensions qui frapperont les Buckeyes pour les cinq premiers matches de la saison, Notre Dame en 18ème position, Auburn, à une 19ème place qui peut sembler flatteuse tant les Tigers étaient Cam Newton-dépendants en 2010, ou encore Florida (23) et Texas (24) dont les saisons en demi-teinte de l’an passé n’ont pas empêché d’intégrer le classement. Penn State ferme la marche pour ce qui semble être la 2836ème saison de Joe Paterno à la tête des Nittany Lions.


Au niveau des conférences, la SEC place un impressionnant nombre de huit représentants dans le classement (2, 4, 12, 14, 19, 20, 22, 23) soit les 2/3 de la conférence. La Big 12 suit avec cinq représentants (1, 8, 9, 21, 24), soit 50% de la nouvelle Big 12 réduite à 10 membres, à égalité avec la Big 10 (10, 11, 16, 17, 25) qui profite de l’arrivée de Nebraska pour se classer à la hauteur de l’ancienne conférence des Cornhuskers. La néo Pac-12 (3, 6), l’ACC (5, 13) et la Mountain West (7, 14) qui accueille Boise State placent chacune deux représentants dans le Top 25. La conférence Big East est absente de ce classement de pré-saison.

Le classement

1. Oklahoma (42)
2. Alabama (13)
3. Oregon (2)
4. LSU (2)
5. Florida State
6. Stanford
7. Boise State
8. Oklahoma State
9. Texas A&M
10. Wisconsin
11. Nebraska
12. South Carolina
13. Virginia Tech
14. Arkansas
15. TCU
16. Ohio State
17. Michigan State
18. Notre Dame
19. Auburn
20. Mississippi State
21. Missouri
22. Georgia
23. Florida
24. Texas
25. Penn State

(Entre parenthèses : nombre de votes à la première place)

Le panel d’entraineurs de USA TODAY est composé pour 2011 des 59 entraineurs suivants : Gary Andersen, Utah State; David Bailiff, Rice; Frank Beamer, Virginia Tech; Tim Beckman, Toledo; Todd Berry, Louisiana-Monroe; Bret Bielema, Wisconsin; Art Briles, Baylor; Troy Calhoun, Air Force; Gene Chizik, Auburn; Dave Christensen, Wyoming; Dave Clawson, Bowling Green; David Cutcliffe, Duke; Mark Dantonio, Michigan State; Sonny Dykes, Louisiana Tech; Jon Embree, Colorado; Larry Fedora, Southern Miss; James Franklin, Vanderbilt; Al Golden, Miami (Fla.), Jim Grobe, Wake Forest; Pat Hill, Fresno State; Brady Hoke, Michigan; John "Doc" Holliday, Marshall; Skip Holtz, South Florida; Mark Hudspeth, Louisiana-Lafayette; Rob Ianello, Akron; Pete Lembo, Ball State; Mike London, Virginia; Rocky Long, San Diego State; Dan McCarney, North Texas; Mike MacIntyre, San Jose State; Doug Marrone, Syracuse; Bronco Mendenhall, Brigham Young; Les Miles, LSU; Ken Niumatalolo, Navy; Tom O'Brien, N.C. State; Bo Pelini, Nebraska; Chris Petersen, Boise State; Gary Pinkel, Missouri; Larry Porter, Memphis; Jeff Quinn, Buffalo; Paul Rhoads, Iowa State; Mark Richt, Georgia; Mike Riley, Oregon State; Nick Saban, Alabama; Greg Schiano, Rutgers; David Shaw, Stanford; Frank Solich, Ohio; Steve Spurrier, South Carolina; Rick Stockstill, Middle Tennessee; Bob Stoops, Oklahoma; Charlie Strong, Louisville; Kevin Sumlin, Houston; Jeff Tedford, California; Bob Toledo, Tulane; Tommy Tuberville, Texas Tech; Kyle Whittingham, Utah; Kevin Wilson, Indiana; Paul Wulff, Washington State; Ron Zook, Illinois.

Saison 2011 - Las Vegas parie sur l'Heisman

Les paris sont ouverts pour l'Heisman 2011 et les bookmakers de Las Vegas ont déjà rendu leur verdict. Sans quasiment aucune surprise Andrew Luck est favori. Le QB de Stanford a emmené le Cardinal au titre de feu conférence Pac-10 et à une victoire à l'Orange Bowl en 2010 (40-12 sur Virginia Tech). Il devance Landry Jones dont l'équipe d'Oklahoma est pour beaucoup d'observateurs le favori au titre 2011. Marcus Lattimore, l'explosif coureur de South Carolina, complète le podium. Ses Gamecocks ont conquis en 2010 le titre de la SEC East avant de s'incliner lourdement en finale de conférence contre le futur champion national Auburn (17-56). Pour rappel en 2010 Cam Newton (QB, Auburn) l'avait emporté devant Andrew Luck et LaMarcus James (RB, Oregon).

Les pronostics des bookmakers :
Andrew Luck (QB Stanford) 9/2
Landry Jones (QB Oklahoma) 13/2
Marcus Lattimore (RB South Carolina) 7/1
Denard Robinson (QB Michigan) 15/2
LaMichael James (RB Oregon) 15/2
Trent Richardson (RB Alabama) 12/1
Justin Blackmon (WR Oklahoma State) 15/1
Kellen Moore (QB Boise State) 15/1
Knile Davis (RB Arkansas) 15/1
Ryan Broyles (WR Oklahoma) 15/1
Robert Griffin III (QB Baylor) 20/1
Chris Polk (RB Washington) 25/1
Roy Finch (RB Oklahoma) 30/1
Brandon Weeden (QB Oklahoma State) 32/1
Case Keenum (QB Houston) 35/1
Darron Thomas (QB Oregon) 35/1
Kirk Cousins (QB Michigan State) 35/1
Michael Floyd (WR Notre Dame) 40/1
Matt Barkley (QB USC) 45/1
Nick Foles (QB Arizona) 45/1
Russell Shepard (WR LSU) 50/1
Aaron Murray (QB Georgia) 55/1
E.J. Manuel (QB Florida State) 60/1
John Brantley (QB Florida) 60/1
Ryan Tannenhill (QB Texas A&M)60/1
Tyler Wilson (QB Arkansas) 70/1
Danny O’Brien (QB Maryland) 75/1
Dayne Crist (QB Notre Dame) 75/1
Taylor Martinez (QB Nebraska) 75/1
Alshon Jeffery (WR South Carolina) 80/1
James White (RB Wisconsin) 80/1
Montee Ball (RB Wisconsin) 80/1
Robert Woods (WR USC) 80/1
Michael Dyer (RB Auburn) 85/1
David Wilson (RB Virgina Tech) 90/1
Geno Smith (QB West Virginia) 90/1
Marcus Coker (RB Iowa) 90/1
Dan Persa (QB Northwestern) 95/1

Saison 2011 - La conférence Mountain West révèle son nouveau logo

L'ancien :

Le nouveau :














Saison 2011 - Spring football : les entrainements de printemps

Alors que le coup d’envoi de la saison 2011 est encore loin les équipes universitaires entament en mars leurs sessions d’entrainement de printemps.

Contrairement aux professionnels de la NFL qui s’entrainent à tout va, les entrainements universitaires sont réglementés par la NCAA. Ainsi la période des entrainements de printemps s’étend pour chaque équipe sur 34 jours et comprend 15 sessions, incluant scrimmages et le match d’entrainement final (spring game). Seuls douze de ces entrainements se font avec contact et huit seulement avec plaquages.

Traditionnellement les universités concluent ces sessions de printemps par un match interne, le “spring game”, ouvert au public. Ces matchs portent souvent des petits noms : “A-Day spring game” à Alabama, “Blue-White game” à Penn State, “Scarlet and Gray game” à Ohio State, “Orange & Blue Debut” à Florida, “Red-White game” à Oklahoma et Nebraska, etc. L’an dernier plus de 84 000 fans ont assisté à celui d’Alabama.

Cette année, un certain nombre de matchs seront télévisés :

Texas 3 Avril ESPN
LSU 9 Avril EPSN
Arkansas 16 Avril ESPN
Alabama 16 Avril ESPNU
Notre Dame 16 Avril Versus

Consultez le forum NCAA de myp2p.eu pour une liste des streamings disponibles !

Saison 2010 - Auburn champion !

Les Tigers de l'Université d’Auburn sont champion NCAA. Ils l'ont emporté en finale 22-19 contre les Ducks de l'Oregon à Glendale, en Arizona.

Auburn succède donc aux Crimson Tide d’Alabama, champions l'an dernier.

Avec une égalité 19 à 19 en toute fin de partie, Cam Newton (gagnant du trophée Heisman 2010) et son équipe plie le match in-extremis sur un field goal salvateur.