Saison 2010 / Semaine 6

Alabama chute ! S'il faut retenir une seule chose de cette semaine c'est la défaite du champion en titre à South Carolina. La performance des hommes de Steve Spurrier n'est pas des moindres et met fin à une impressionnante série du Crimson Tide : 9 victoires consécutive contre un adversaire du Top 25, 19 succès d'affilée et 29 si l'on ne compte que les matchs de saison régulière. Cette défaite fait bien évidemment l'affaire d'Ohio State, qui devrait s'emparer de la première place des classements, et d'Oregon et Boise State qui complèteront le podium.
Autres surprises de la journée : le revers d'Arizona à domicile face à Oregon State, la gifle infligée par Florida State à Miami et dans une moindre mesure la victoire de LSU à Florida. Comment s'en sont sortis tous les autres à la veille de la publication du très attendu premier classement BCS ? Réponse ci-dessous !

Résultats du Top 25


*** #19 South Carolina - #1 Alabama : 35 - 21

South Carolina a créé la surprise (mais en était-ce vraiment une ?). Les Gamecocks ont rapidement pris les devants après un premier FG d'Alabama avec un QB Stephen Garcia (17-20, 201 yds, 3 TD, 1 INT) d'une précision diabolique. Steve Spurrier avait annoncé en début de saison qu'il ne manquait à USC qu'un bon running back pour être compétitif dans la conférence SEC et RB Marcus Lattimore (93 yds, 2 TD à la course / 16 yds, 1 TD en réception de passes) a prouvé que son Head Coach avait raison en dominant aux statistiques le duo RB Mark Ingram (41 yds) - RB Trent Richardson (23 yds) et en permettant à South Carolina de gagner les yards importants et de contrôler l'horloge en fin de rencontre. L'autre grand bonhomme du jour coté Cocks est WR Alshon Jeffery (127 yds, 2 TD) qui a martyrisé le secondary de Bama. Si l'attaque de South Carolina a parfaitement rempli son rôle, avec un seul petit safety à mettre à son passif en tout début de seconde mi-temps pour relancer Bama dans la course, la défense se SC a été intraitable et mérite largement les honneurs de la victoire. Bien sûr le Tide a gagné plus de yards (351 contre 311) mais les huit sacks sur QB Greg McElroy (27-34, 315 0yds, 2 TD) ont empêché Bama de développer sereinement leur jeu d'attaque et le trick play (raté) de Nick Saban sur une tentative de FG transformée en tentative de passe n'y aura rien changé. Greg McElroy perd son premier match de football aux niveaux universitaire et lycéen confondus et avec cette défaite en SEC Alabama pourrait voir ses espoirs de doublé national envolés. Pour South Carolina l'objectif est désormais le SEC Championship Game auquel les Gamecocks n'ont encore jamais participé.


*** #2 Ohio State - Indiana : 38 - 10

Ohio State n'a eu aucun problème à se débarrasser d'Indiana. QB Terrelle Pryor (24-30, 334 yds, 3 TD à la passe) s'est montré ultra efficace à la passe, bien plus que son adversaire du jour QB Ben Chappell (16-26, 106 yds, 2 INT) mis en difficulté pendant tout le match par la très bonne défense des Buckeyes. Au sol RB Dan Herron (68 yds, 2 TD) a pesé sur le score final mais c'et surtout dans les airs qu'OSU a gagné la rencontre avec le trio WR Devier Posey (103 yds, 1 TD) - RB Brandon Saine (84 yds, 1 TD) - WR Dane Sanzenbacher (60 yds, 1 TD). Indiana avait donné du fil à retordre à Michigan la semaine passée mais cette équipe d'Ohio State est d'un tout autre calibre.

*** Washington State - #3 Oregon : 23 - 43

Le feu d'artifice offensif attendu n'a pas été au rendez-vous. La faute à deux (vilaines ?) blessures qui ont sorti QB Darron Thomas (8-12, 153 yds, 1 TD) et RB Kenjon Barner (2 yds) du terrain au cours du premier quart-temps. QB Nate Costa (13-15, 151 yds, 1 TD à la passe / 84 yds, 1 TD à la course) a pris avantageusement la relève et RB LaMichael James (136 yds, 2 TD à la course / 87 yds, 1 TD en réception de passes) a continué, semaine après semaine, à engranger yards et TD. Assez incroyablement Washington State, l'une des pires équipes de FBS, a même mené au score après avoir marqué coup sur coup en profitant d'un fumble de Kenjon Barner sur retour de kick-off sur lequel le joueur d'Oregon se blessera. Mais quelques minutes plus tard LaMichael James se chargera de remettre les Ducks devant et OU ne regardera plus derrière pour s'imposer finalement avec une marge confortable malgré trois fumbles perdus.

*** #4 Boise State - Toledo : 57 - 14

Les mauvaises langues diront que Boise State n'a pas marqué dans le dernier quart-temps et, pire, y a accordé un deuxième TD à Toledo. Reste que les Broncos n'ont encore connu aucune difficulté avec un adversaire étiqueté plus faible. QB Kellen Moore (16-22, 267 yds, 3 TD) et son escouade offensive ont mis un gros coup de collier en deuxième et troisième quart-temps alors que Toledo menaçait à juste huit petits points derrière au score. RB Jeremy Avery (42 yds, 3 TD) a été décisif dans la red-zone alors que les airs ont été controlés comme à leur habitude par WR Titus Young (97 yds, 1 TD), WR Austin Pettis (81 yds) et TE Tyler Shoemaker (42 yds, 1 TD). La défense de Boise a forcé cinq pertes de balles des Rockets (deux interceptions et trois fumbles) et rendu l'attaque de Toledo unidimensionnelle en les limitant à 65 yards au sol. Dans un match où ils étaient archi-favoris les Broncos ont rempli leur contrat. Ni plus ni moins.

*** #5 TCU - Wyoming : 45 - 0

TCU n'a fait qu'une bouchée de Wyoming en s'appuyant à nouveau sur une défense intraitable (191 yards au total et zéro troisième et quatrième tentatives sur onze essais pour Wyoming). QB Andy Dalton (14-17, 270 yds, 3 TD à la passe / 42 yds à la course) s'est occupé de tranquillement plier la défense des Cowboys, bien aidé dans sa tâche par WR Jeremy Kerley (65 yds, 1 TD) et RB Ed Wesley (115 yds, 1 TD). Les Horned Frogs ont donc fait ce que l'on attendait d'eux, s'imposer de façon convaincante sans jamais se laisser surprendre par leur adversaire.

*** Kansas State - #7 Nebraska : 13 - 48

Après une semaine de repos Nebraska a entamé sa conquête de la Big 12 North de la meilleure des façons en disposant aisément de Kansas State. L'attaque en zone-read-option des Cornhuskers a fait d'énormes dégats dans la défense des Wildcats. QB Taylor Martinez (5-7, 128 yds, 1 TD à la passe / 241 yds, 4 TD à la course) et RB Roy Helu Jr (110 yds, 1 TD) ont dépecé KSU avec de longues chevauchées victorieuses. Le jeu de passe a également eu son heure de gloire en fin de troisième quart-temps avec une longue connexion entre Taylor Martinez et WR Kyler Reed (79 yds, 1 TD). La défense des Huskers a été fidèle à elle-même, féroce et avare, ne laissant pas respirer l'attaque de Kansas State et éteignant RB Daniel Thomas (63 yds) au passage.

*** Kentucky - #8 Auburn : 34 - 37

Il aura fallu attendre la dernière seconde et un FG de K Wes Byrum (3 FG) pour donner la victoire à Auburn et éviter de trébucher à Kentucky. Avec un QB Cam Newton (13-21, 210 yds, 1 INT à la passe / 198 yds, 4 TD à la course) intenable les Tigers ont pris un avantage conséquent à la mi-temps grâce à quatre TD de leur quarterback mais Kentucky a grappillé son retard petit à petit pour revenir à égalité en milieu de dernier quart-temps. WR Randall Cobb (1-1, 6 yds, 1 TD à la passe / 48 yds, 2 TD à la course / 65 yds, 1 TD en réception de passes) a fait tout ce qu'il a pu pour aller chercher la victoire pour ses Wildcats mais ses efforts n'ont pas été récompensés et Auburn s'impose finalement sur le fil.

*** #9 Arizona - Oregon State : 27 - 29

Arizona s'est fait piégé par Oregon State sur ses terres dans un match très équilibré comme le montrent les statistiques globales (26 first downs à 25 pour OSU, 525 yards à 486 pour Arizona) et individuelles de QB Nick Foles (34-47, 399 yds, 2 TD, 1 INT) et de QB Ryan Katz (30-42, 398 yds, 2 TD, 1 INT à la passe / 2 yds, 1 TD à la course). Si Arizona a dominé la bataille au sol avec RB Keola Antolin (70 yds, 1 TD) et RB Nick Grisby (63 ydsm 1 TD) face à la petite merveille des Beavers RB Jacquizz Rodgers (83 yds, 1 TD) Oregon State a globalement maitrisé la rencontre en menant au score de bout en bout sous la conduite de QB Ryan Katz (30-42, 393 yds 2 TD, 1 INT à la passe / 7 yds, 1 TD à la course) après leur premier TD marqué par l'inévitable WR James Rodgers (102 yds, 1 TD). Un deuxième TD de WR Markus Wheaton (113 yds, 1 TD) donnera plus de marge à l'avance d'OSU, avance après laquelle courront les Wildcats pendant toute la seconde mi-temps sans parvenir à jamais faire leur retard. Cette défaite à la maison prouve que le niveau d'Arizona a peut-être été surestimé après sa victoire sur Iowa. Avec des matchs à venir à Stanford et à Oregon la conquête du titre de la Pac-10 semble désormais bien compromise.

*** Iowa State - #10 Utah : 27 - 68

Utah a atomisé Iowa State à l'extérieur en marquant quasiment la moitié de ses points (31) en deuxième quart-temps. Après un bon départ les Cyclones menaient à l'issue du premier quart-temps mais les Utes ont alors mis en marche la machine à marquer. Sous la houlette de QB Jordan Wynn (23-31, 325 yds, 2 TD, 1 INT) Utah a engrangé près de 600 yards distribués assez équitablement entre la passe (354) et la course (239). RB Eddie Wide (71 yds, 2 TD) réalise la meilleure performance au sol et WR DeVonte Christopher (125 yds, 1 TD) à la passe. Trois coureurs et trois receveurs inscrivent leurs noms au tableau des marqueurs, preuve de l'excellent équilibre de l'attaque des Utes. En forçant QB Austen Arnaud (13-31, 178 yds, 2 TD, 2 INT) à beaucoup d'incomplétions et à deux interceptions Utah a aussi prouvé que sa défense pouvait évoluer à haut niveau. Cette performane d'ensemble impressionnante d'Utah les ancre solidement dans le Top 10, en embuscade d'un bowl BCS.

*** Texas A&M - #11 Arkansas (à Dallas) : 17 - 24

Arkansas est sorti victorieux de cette confrontation entre SEC et Big 12. QB Ryan Mallet (27-38, 310 yds, 3 TD, 1 INT) a pris le meilleur sur QB Jerrod Johnson (15-40, 212 yds, 1 TD, 1 INT) et les Razorbacks ont pris l'avantage au score à la cinquième minute du match pour ne plus quitter la tête. Texas A&M est revenu une seule fois au score grâce à RB Christine Michael (79 yds, 1 TD) mais la production au sol des Aggies (112 yds) n'a pas été suffisante pour compenser leurs difficultés dans les airs malgré la belle prestation de WR Jeff Fuller (154 yds, 1 TD).

*** #14 Florida - #12 LSU : 29 - 33

Fin de match haletante à Gainesville où LSU a usé d'une feinte de FG transformé en course du kicker pour garder son drive vivant et s'offrir un TD victorieux par WR Terrance Tolliver (112 yds, 1 TD) à six secondes du terme du match. Les tigers semblaient bien partis pour l'emporter facilement avec douze points d'avance à l'entame du dernier quart-temps, acquis notamment grâce aux jambes de QB Jordan Jefferson (7-12, 100 yds, 1 INT à la passe / 42 yds, 2 TD à la course). C'était sans compter sur WR Andre Debose (154 yds en retour de kick-off), et sa pointe de vitesse phénoménale, qui a remonté un retour de kick-off 88 yards pour ramener Florida à cinq petits points. La vapeur s'est inversée lorsque Mike Gillislee (20 yds, 1 TD à la course / 17 yds en réception de passe) a marqué de près pour mettre les Gators devant au score. C'est alors que Les Miles a décidé de remettre QB Jarrett Lee (9-11, 124 yds, 2 TD) sur le terrain pour le drive de l'espoir. Pari gagnant puisqu'après une passe incomplète vers Terrance Tolliver Louisiana State exécutait exactement le même jeu sur le down suivant, cette fois victorieusement.

*** #13 Miami - #23 Florida State : 17 - 45

Florida State a réalisé une véritable démonstration en écrasant Miami. C'est RB Jermaine Thomas (78 yds, 2 TD à la course / 34 yds, 1 TD en réception de passes) qui a ouvert les débats avec trois TD d'affilée, sans réaction des Hurricanes. QB Jacory Harris (19-47m 225 yds, 1 INT à la passe / 31 yds, 1 TD à la course) a redonné un peu d'espoir aux siens mais les Seminoles de QB Christian Ponder (12-21, 173 yds, 2 TD, 1 INT) n'ont jamais relâché la pression, conservant tout au long du reste du match un écart d'au minimum quatorze points pour offrir à Jimbo Fisher la première victoire de sa carrière sur le grand rival Miami. On ne pouvait rêver mieux pour fêter son 45ème anniversaire !

*** #16 Stanford - USC : 37 - 35

Match au couteau entre Stanford et USC finalement remporté d'un cheveu par les locaux. Si USC a pris les devants au cours du premier quart-temps par RB Dillon Baxter (22 yds, 1 TD) c'est Stanford qui a mené au score pendant la majeure partie de la rencontre. QB Andrew Luck (20-24, 285 yds, 3 TD) et QB Matt Barkley (28-45, 390 yds, 3 TD) se sont rendus coup pour coup, cherchant les plus possibles leurs cibles préférées respectives WR Doug Baldwin (98 yds, 2 TD) et WR Robert Woods (224 yds, 3 TD). Et alors que RB Allen Bradford (33 yds, 1 TD) redonnait un avantage d'un petit point aux Trojans avec tout juste un peu plus d'une minute à jouer, le Cardinal parvenait à remonter le terrain et se positionner sur la ligne des 12 yards de USC pour marquer le FG victorieux.

*** #18 Michigan - #17 Michigan State : 17 - 34

Michigan State a pris le meilleur sur son grand rival en s'imposant à la Big House. Les Spartans ont "limité" l'impact de QB Denard Robinson (17-29, 217 yds, 1 TD, 3 INT à la passe / 84 yds, 1 TD à la course) et par-là même grandement paralysé l'attaque des Wolverines. QB Kirk Cousins (18-25, 275 yds, 1 TD) et surtout RB Edwin Baker (149 yds, 1 TD) et RB Le'Veon Bell (77 yds, 1 TD) n'ont plus eu qu'à exploiter la fragile défense de Michigan pour se mettre à l'abri au tableau d'affichage. Les trois interceptions de Denard Robinson coûtent cher à UofM mais pas autant sa défense définitivement incapable d'arrêter qui que ce soit au sol ou dans les airs. Avec cette victoire Michigan State reste invaincu et n'a plus qu'un difficile déplacement à Iowa à négocier avant de pouvoir rêver à un titre de la Big Ten. Michigan en est encore loin mais l'objectif principal de la saison est avant tout de se qualifier pour un bowl.

*** #20 Wisconsin - Minnesota : 41 - 23

Wisconsin a remporté une facile victoire contre Minnesota derrière un RB John Clay (111 yds, 3 TD) percutant et décisif. RB James White (118 yds, 2 TD) a également largement participé à la victoire des Badgers acquise grâce à leur puissant jeu au sol. QB Scott Tolzien (17-23, 223 yds, 1 TD) a assuré l'essentiel dans les airs mais a été dominé dans ce compartiment par QR Adam Weber (11-25, 249 yds, 3 TD). Malheureusement pour les Golden Gophers, l'effort de leur quarterback est intervenu alors que Wisconsin avait déjà pris le contrôle de la partie avec une avance confortble. Chaque équipe a eu son quart-temps en début de match marquant respectivement quatorze et neuf points respectivement et UW a définitivement fait le trou en troisième quart-temps avec deux TD de ses deux coureurs majeurs. Les joueurs de Madison ont ensuite maintenu l'écart jusqu'à la fin d'un match qui n'a vu aucune perte de balles de la part des deux équipes.

*** #21 Nevada - San Jose State : 35 -13

RB Vai Taua(196 yds, 3 TD) a signé la performance du match en couvrant à lui tout seul plus de terrain que toute l'attaque au sol de San Jose State. Ajoutez à ça un QB Colin Kaepernick (20-27, 273 yds, 1 INT à la passe / 91 yds, 2 TD à la course) fidèle à lui-même et Nevada était un trop gros poisson pour les Spartans, même si ceux-ci ont résisté une mi-temps. Mais quand une équipe passe 640 yards au total et 10-13 en troisième tentative, même se 89 yards de pénalité et ses deux interceptions ne suffisent pas à les couler. Alabama avait passé 48 points à SJSU, Utah 56 et Nevada seulement 35. Boise State est le prochain sur la liste à se servir de San José State comme d'un punching-ball et il sera intéressant de voir si les Spartans pourront leur "résister" autant qu'à Nevada. En attendant, Nevada l'emporte sans trembler mais également sans éclat, de quoi assurer sa place dans le Top 25 sans plus.

*** Louisiana-Lafayette - #22 Oklahoma State : 28 - 54

Après un premier quart-temps bien maitrisé qui a vu WR Justin Blackmon (190 yds, 2 TD) marquer le premier de ses deux TD de la soirée Oklahoma State s'est relâché en deuxième quart-temps permettant à Louisiana-Lafayette de prendre l'avantage au tableau d'affichage à la mi-temps. RB Kendall Hunter (126 yds, 1 TD) a rapidement remis les Cowboys aux commandes du match au retour des vestiaires avant que QB Brandon Weeden (29-47, 351 yds, 5 TD, 2 INT) et K Dan Bailey (4 FG) ne donnent un avantage conséquent et insurmontable aux Pokes. Quatre receveurs différents ont marqué pour OK State mené donc par Justin Blackmon qui signe son cinquième match de la saison sur cinq à plus de 100 yards.

*** #24 Missouri - Colorado : 26 - 0

QB Blaine Gabbert (17-29, 191 yds, 2 TD) s'est blessé à la hanche en fin de troisième quart-temps mais a tout de même conduit les Tigers à une facile victoire sur Colorado. Son remplacement par QB James Franklin (3-4, 35 yds, 1 TD, 1 INT) n'a pas changé grand chose a la physionomie du match, notamment pas pour WR Michael Egnew (52 yds, 2 TD) qui a réceptionné un TD de la part de chacun de ses quarterbacks. La défense de Mizzou a bien contenu RB Rodney Stewart (91 yds) qui restait sur 255 yards et 3 TD sur ses deux derniers matchs. Les Buffaloes n'ont pas démérité, faisant jeu égal avec Missouri dans la plupart des lignes statistiques sauf dans celle qui fait la différence en fin de match : les points au tableau d'affichage.

*** #25 Air Force - Colorado State : 49 - 27

Air Force n'a laissé aucune chance à son adversaire du jour en se montrant beaucoup plus réaliste que Colorado State. Les statistiques pouvant souvent mentir, Air Force ne l'emporte que de peu aux yards gagnés (433 contre 421), partage les points aux balles perdues (2-2) et gagne deux first downs de moins (21 contre 23) mais en quasiment deux fois moins de temps de possession (23 mn contre 37 mn) les Falcons enquillent quasiment deux fois plus de TD (7 contre 4) et de points. En marquant deux fois en premier quart-temps par RB Jared Tew (42 yds, 1 TD) et RB Asher Clark (125 yd, 1 TD) Air Force a pris rapidement les commandes pour ne jamais plus être inquiété. Avec plus de 35 points d'avance en fin de troisième quart-temps les Falcons ont coupablement levé le pied pour permettre aux Rams de réduire l'écart mais cela n'empêchera pas AF de profiter d'une semaine supplémentaire dans le Top 25.

Autres résultats notables

*** Penn State - Illinois : 13 - 33

Illinois n'avait jamais vaincu à Penn State et Ron Zook avait déclaré qu'il leur fallait absolument gagner ce match. C'est ce que le Fighting Illini a fait de façon convaincante en imposant son jeu de course (274 yds) et en harassant constamment QB Robert Bolden (8-21, 142 yds, 1 TD, 1 INT). Les Nittany Lions n'ont jamais réussi à faire tourner leur attaque, faute à une ligne offensive dépassée par les événements et ont, chose inhabituelle, semblé très fébriles en défense. QB Nathan Scheelhaase (15-19, 150 yds, 1 TD à la passe / 61 yds à la course), WR A.J. Jenkins (75 yds, 1 TD) et RB Mikel Leshoure (113 yds à la course / 32 yds en réception de passes) ont découpé la défense des Nitts et glané vingt deux first downs pour Illinois contre sept à PSU, peu aidé par son jeu au sol inexistant (65 yds).

*** Texas Tech - Baylor : 45 -38

Texas Tech a remporté ce match hautement offensif (83 points, 1142 yards) en résistant au retour de Baylor. Les Bears sous l'impulsion de QB Robert Griffin III (31-42, 384 yds, 2 TD à la passe / 18 yds, 2 TD à la course) ont pris le meilleur départ en menant par trois fois au score mais par trois fois les Red Raiders sont revenus avant de prendre l'avantage et de le faire fructifier. QB Taylor Potts (42-59, 462 yds, 4 TD, 1 INT) s'est chargé de rappeler que malgré l'arrivée au Head Coaching de Tommy Tuberville TTU est toujours capable d'allumer le tableau d'affichage par les airs.

*** Georgia - Tennessee : 41 -14

Il n'aura pas fallu de fin de partie rocambolesque pour que Tennessee perde son quatrième match de la saison et son troisième en SEC. Georgia a littéralement écrasé son adversaire du jour, emmené par un grand QB Aaron Murray (17-25, 266 yds, 2 TD à la passe / 41 yds, 2 TD à la course) et un WR A.J. Green (96 yds, 1 TD) qui fait énormément de bien aux Bulldogs. Coté Vols, le jeu unidimensionnel (seulement 9 yards à la course !) s'est avéré trop limité pour menacer les Dawgs, QB Matt Sims (9-13, 179 yds, 1 TD, 1 INT) étant trop léger pour porter à lui tout seul l'attaque de Tennessee. L'entrée en jeu de QB Tyler Bray (8-12, 81 yds) n'y a d'ailleurs rien changé.

*** California - UCLA : 35 - 7

2 TD de RB Shane Vereen (151 yds, 2 TD) en premier quart-temps ont mis Cal sur les rails en route pour une victoire aisée sur son voisin californien. QB Kevin Riley (9-16, 83 yds, 1 TD à la passe / -18 yds, 1 TD à la course) s'est assuré que UCLA ne revienne jamais à portée des Golden Bears et la défense de California (144 yards accordés) s'est chargée de l'en empêcher. Les Bruins ont été impuissants, à l'image de QB Kevin Price (13-31, 99 yds, 1 TD, 1 INT) et la bonne série de UCLA prend fin dans la baie de San Francisco.

*** Notre Dame - Pittsburgh : 23 - 17

Pittsburgh s'est réveillé un peu tard dans ce match bien contrôlé par Notre Dame qui a compté jusqu'à 17 points d'avance en début de troisième quart-temps avant de voir son avance fondre comme neige au soleil. QB Dayne Crist (24-39, 242 yds, 1 TD à la passe / 5 yds,1 TD à la course) et WR Michael Floyd (59 yds, 1 TD) ont assuré l'essentiel pour mettre le Fighting Irish devant au score mais c'est surtout K David Ruffier (3 FG) qui a permis d'éviter le retour des Panthers orchestré par QB Tio Sunseri (27-39, 272 yds, 1 TD à la passe / 9 yds, 1 TD à la course) et WR Jonathan Balwin (111 yds, 1 TD). RB Dion Lewis (63 yds) et RB Ray Graham (44 yds) ont été bien maitrisés par la défense des Domers participant ainsi au succès de ND.

*** North Carolina - Clemson : 21 - 16

Dans un match peu spectaculaire North Carolina s'est imposé grâce notamment à deux TD de RB Johnny White (89 yds, 2TD) et une performance tout juste honnête de QB T.J. Yates (18-34, 164 yds, 1 TD). QB Kyle Parker (21-38, 214 yds, 1 TD) n'a à nouveau pas réussi à être décisif pour Clemson d'autant que sa longue passe de TD pour WR Jaron Brown (107 yds, 1 TD) n'est intervenue qu'en fin de rencontre et que les Tigers ne retrouveront pas de position favorable pour essayer de l'emporter.

*** West Virginia - UNLV : 49 - 10

Promenade de santé pour West Virginia et RB Noel Devine (84 yds, 2 TD) qui n'a eu besoin que de trois courses pour marquer ses deux TD et engranger 84 yards. QB Geno Smith (12-16, 220 yds, 3 TD) a fait le reste dans les airs pour permettre aux Mountaineers de s'offrir une victoire facile sur UNLV.

*** Northwestern - Purdue : 17 - 20

Purdue a surpris tout son monde (et probablement ses fans également) en s'imposant à Northwestern grâce à une fin de match mieux négociée. Les Wildcats avaient pris d'abord pris l'avantage en fin de premier quart-temps par RB Jacob Smith (32 yds, 1 TD) avant que QB Rob Henry (6-18, 47 yds, 1 INT à la passe / 132 yds, 1 TD à la course), qui remplaçait QB Robert Marve, ne réponde en début de deuxième. Les deux équipes atteignaient la mi-temps à égalité mais QB Dan Persa (30-41, 305 yds à la passe / 4 yds, 1 TD à la course) redonnait l'avantage à Northwestern, avantage que les Wildcats maintenaient jusque dans les cinq dernières minutes du match et le TD vainqueur pour Purdue de Dan Dierking (22 yds, 1 TD). Northwestern a dominé l'ensemble des débats (first downs, yards gagnés, conversion des troisièmes downs) mais s'est montré trop peu tranchant pour remporter la victoire et conserver son invincibilité.

*** Washington - Arizona State : 14 -24

Washington est tombé sur son terrain face à Arizona State. Emmené par un QB Steven Threet (21-24, 288 yds, 2 TD, 1 INT à la passe / 0 yd, 1 TD à la course) omniprésent les Sun Devils ont disposé des Huskies dont le taux de conversion des troisièmes et quatrièmes tentatives (5-14 et 2-5 respectivement) s'est avéré trop faible pour pouvoir inquiéter Arizona. QB Jake Locker (23-38, 209 yds, 1 TD, 1 INT à la passe / 6 yds 1 TD à la course) n'a pas démérité mais sa prestation personnelle n'a pas été suffisante pour porter UW à la victoire.

*** North Illinois - Temple : 31 - 17

Les locaux ont prévalu dans ce match du haut du classement de la Mid-American Conference. RB Bernard Pierce (6 yds) a joué de façon très limitée pour Temple qui n'a pas su maintenir l'avantage acquis en court de deuxième quart-temps. D'abord rattrapés au score les Owls n'ont ensuite pu résister à l'envolée de Northern Illinois qui a marqué un TD dans chacun des quart-temps suivants sans encaisse le moindre points. Les Huskies se placent favorablement dans la course à la MAC avec cette victoire sur un autre prétendant au titre.

*** Virginia Tech - Central Michigan : 45 - 21

Virginia Tech a réalisé une grosse performance en disposant sans problème de Central Michigan. Bien entendu les Chippewas ne sont plus l'équipe d'il y a un et deux ans quand Dan LeFevour (ex-QB, Central Michigan) était aux commandes de l'attaque mais le score sans appel prouve que V-Tech est revenu à un très haut niveau après son début de saison chaotique. QB Tyrod Taylor (13-23, 161 yds, 1 TD à la passe / 127 yds, 2 TD à la course) rend une feuille de statistique impressionnante et les Hokies l'emportent aisément alors qu'ils ont été dominés dans la plupart des catégories statistiques offensives. La défense de VT prouve qu'à défaut d'empêcher l'adversaire d'avancer elle est capable de l'empêcher de marquer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire