Saison 2010 / Semaine 5

Cinquième semaine de la saison et peu ou pas de véritables surprises : Alabama a facilement dominé Florida, Ohio State a échappé au piège tendu par Illinois, Boise State s'est promené face à New Mexico et Oregon a remporté son duel contre Stanford. La journée a été marquée par l'historique performance de Denard Robinson (QB, Michigan) et par un final rocambolesque dans la match LSU-Tennessee. Washington a créé la surprise en s'imposant à USC et Georgia continue sa lente descente aux enfers en s'inclinant à Colorado. Cette semaine marquait pour beaucoup le début des matchs de conférence. Comment les favoris s'en sont-ils sortis ? La réponse dans la revue des matchs de la semaine !

Résultats du Top 25


*** #1 Alabama - #7 Florida : 31 - 6

Alabama a dominé le choc des titans de cette cinquième journée en disposant facilement de Florida. Le jeu au sol a une nouvelle fois porté le Crimson Tide vers la victoire avec son duo RB Mark Ingram (47 yds, 2 TD) - RB Trent Richardson (63 yds). Sans avoir été spectaculaire QB Greg McElroy (11-17, 84 yds) n'a pas commis d'erreur pénalisante au contraire de QB John Brantley (16-31, 202 yds, 2 INT) auteur de deux interceptions. Le score était acquis à la mi-temps pour le Tide notamment grâce à sa défense intransigeante qui a forcé quatre perte de balles de Florida. Les Gators ont été étouffés d'entrée de match et s'ils ont redressé la barre défensivement en seconde mi-temps ils n'ont jamais pu inquiéter Bama, laissant même les hôtes creuser l'écart sur une interception retournée pour un TD en fin de partie. RB Jeff Demps (47 yds) et surtout QB/RB/TE/WR Trey Burton (0-1, 1 INT à la passe / 5 yds à la course) n'ont eu un impact que très limité. Ce match était le premier depuis 40 rencontres où Florida n'était pas le favori, ce que le résultat a bien confirmé. Alabama enregistre sa 19ème victoire de rang et Greg McElroy n'a toujours pas perdu un match en universitaire.

*** Illinois - #2 Ohio State : 13 - 24

Après un départ un peu chaotique et quelques difficultés avec son bras, QB Terrelle Pryor (9-16, 76 yds, 2 TD, 1 INT à la passe / 104 yds à la course) a démarré la machine à courir et à lancer pour donner l'avantage à Ohio State juste avant la mi-temps en se connectant dans la end-zone avec WR Dane Sanzenbacher (35 yds, 1 TD). Légèrement blessé, il a dû sortir à la mi-temps et s'est fait brièvement remplacé par QB Joe Bauserman (1-2, 1 yd, 1 INT) qui a lancé une interception dès sa deuxième passe. Terrelle Pryor est revenu en début de seconde mi-temps pour reprendre les choses en main et mener les Buckeyes à une courte victoire, assurée par un TD de RB Dan Herron (95 yds, 1 TD) à deux minutes du terme du match. Illinois avait pourtant ouvert le score sur un TD à la course de QB Nathan Scheelhaase (12-22, 109 yds, 1 INT à la passe / 12 yds, 1 TD à la course) mais le Fighting Illini n'a jamais vraiment été en mesure de menacer Ohio State. Les Bucks s'en sortent sans panache dans ce premier match de la Big Ten mais, contre une équipe qui leur a souvent posé problème dans le passé, l'essentiel est assuré avec ce succès à l'extérieur.

*** New Mexico - #3 Boise State : 0 - 59

Boise State continue sa longue série d'invincibilité en assommant New Mexico. Les Broncos ont entamé la partie avec trois TD à la course au premier quart-temps avant que QB Kellen Moore (13-18, 197 yds, 3 TD) n'ouvre son compteur en se connectant avec WR Kyle Efaw (67 yds, 2 TD). Peu après son troisième TD en tout début de seconde période et avec 45 points d'avance pour BSU, Kellen Moore a laissé la place à QB Joe Southwick (4-5, 102 yds, 1 TD) avant de revenir plus tard dans la rencontre. Le match n'a généré aucune surprise, Boise State ayant parfaitement rempli son contrat: 608 yards et 59 points dans une attaque très équilibrée (310 yards à la passe et trois scoreurs différents / 298 yards à la course et 4 scoreurs) et seulement 194 yards accordés en défense et zéro points. L'adversaire n'était certes pas de taille mais les hommes de Chris Petersen ont au moins eu le mérite de prendre la rencontre au sérieux et de ne pas se laisser surprendre.

*** #4 Oregon - #9 Stanford : 52 - 31

Match spectaculaire - comme prévu - entre les deux grosses écuries de la Pac-10 et c'est finalement Oregon qui a prévalu sur son terrain. Stanford a bien entamé la rencontre, prenant l'avantage sous l'impulsion de QB Andrew Luck (29-46, 341 yds, 2 TD, 2 INT à la passe / 39 yds, 1 TD à la course) et de RB Stephen Taylor (113 yds, 1 TD) pour mener à la pause. Mais les Ducks ont répondu en seconde mi-temps en blanchissant le Cardinal grâce notamment aux grosses performances de QB Derron Thomas (20-29, 238 yds, 3 TD, 2 INT à la passe / 117 yds, 1 TD à la course) et RB LaMichael James (257 yds, 3 TD). C'est un fumble perdu de WR Chris Owusu (52 yds) qui a permis à Oregon de placer à LaMichael James en position de marquer et de donner l'avantage aux Ducks puis un sack et une interception d'Andrew Luck ont permis à Oregon de préserver son avantage en fin de troisième quart-temps. La défense des Ducks a encore résisté aux assauts répétés de Stanford lors de l'ultime quart-temps, une première fois en tenant ferme sur sa ligne d'en-but puis une seconde fois en interceptant à nouveau le quarterback du Cardinal. Cette seconde interception d'Andrew Luck a donné l'occasion à Oregon de gonfler un peu plus l'écart final dans une rencontre marquée par 1144 yards.

*** Colorado State - #5 TCU : 0 - 27

TCU a eu besoin d'une mi-temps pour prendre la mesure de Colorado State avant de dérouler en seconde période. QB Andy Dalton (11-24, 109 yds, 1 TD à la passe / 67 yards à la course) mais surtout RB Ed Wesley (78 yds, 2 TD)) ont sonné le réveil pour Texas Christian qui se débarrasse de CSU sans éclat offensif mais en s'appuyant sur une toujours très imperméable défense (161 yards accordés dont seulement 45 au sol).

*** #8 Oklahoma - Texas : 28 - 20

La Red River Rivalry a rapidement tourné à l'avantage d'Oklahoma avec un premier TD rapide de RB DeMarco Murray (115 yds, 2 TD à la course / 31 yds en réception de passe) suivi d'un second de WR Kenny Stills (78 yds, 1 TD) sur une passe de QB Landry Jones (24-39, 236 yds, 2 TD). Texas n'a jamais pu revenir au score malgré une course victorieuse de 60 yards de RB D.J. Monroe (65 yds, 1 TD). Mais hormis ce coup d'éclat, les Longhorns ont été incapables de s'imposer au sol (107 yards au total) et QB Garrett Gilbert (27-41, 266 yds, 1 INT) n'a pas trouvé la solution pas les airs et s'est fait intercepté sur la dernière chance de Texas de re venir au score. Avec 89 yards de pénalité contre 29 à Oklahoma, les Horns ont perdu la bataille de la discipline et avec une interception et un fumble perdu ils ont également été battus par les Sooners dans le secteur crucial des pertes de balles. Oklahoma s'impose avec 127 yards au sol, confirmant la tendance de ces dernières années que l'équipe qui s'impose au sol l'emporte quasiment systématiquement à la fin.

*** #10 Auburn - Louisiana Monroe : 52 - 3

Après une série de trois matchs disputés et durement gagnés (à Mississippi State et à domicile contre Clemson et South Carolina) Auburn s'est offert une promenade de santé face à Louisiana Monroe en l'emportant excessivement facilement. QB Cam Newton (14-19, 245 yds, 3 TD, 1 INT) a lancé une passe de TD de 94 yards pour WR Emory Blake (101 yds, 1 TD) pour signer l'action du match qui a vu Auburn marquer quatre TD à la course par quatre coureurs différents. La défense des Tigers a également fait sa part du travail, forçant et recouvrant trois fumbles et maintenant Louisiana Monroe à 39 yards au sol.

*** #24 Michigan State - #11 Wisconsin : 34 - 24

Wisconsin s'est fait surprendre par Michigan State malgré trois pertes de balles des Spartans dont deux interceptions lancées par QB Kirk Cousins (20-29, 269 yds, 3 TD, 2 INT). Le tournant du match pourrait être ce punt retourné pour un TD par WR Keshawn Martin (83 yds, 1 TD en retour de punt / 71 yds en retour de kick-off) qui a permis à MSU de passer devant au score et de ne jamais plus être mené. RB James White (98 yds, 2 TD) a fait ce qu'il a pu pour maintenir les Badgers à flot mais Kirk Cousins s'est chargé, par deux fois, de redonner dix points d'avance aux siens alors que Wisconsin était revenu à trois. RB John Clay (80 yds) a été maintenu sous la barre des 100 yards pour la première fois depuis dix matchs ce qui a largement contribué à la victoire des Spartans. Wisconsin n'a perdu qu'un match avec un John Clay a strictement plus de 100 yards, c'était en 2008 à... Michigan State.

*** #12 LSU - Tennessee : 16 - 14

Fin de match complètement folle à Baton Rouge où LSU a survécu grâce à une pénalité infligée à Tennessee dans les dernières secondes. Menés de quatre points et avec la balle à un yard de l'en-but des Volunteers, sans temps-mort et avec l'horloge égrénant rapidement les secondes, Les Miles et le coaching staff ont opté pour ne pas appeler de spike - et arrêter l'horloge - mais plutôt de laisser QB Jarrett Lee (16-23, 185 yds, 1 INT) jouer la troisième tentative. En position de shot-gun, le quarterback des Tigers a laissé échapper la balle qui, en roulant loin dans le backfield de Louisiana State, offrait la victoire aux Vols. Mais alors que les joueurs de Derek Dooley exultaient, l'arbitre leur a signifié une pénalité : lors du changement de personnel sur le terrain quatre joueurs sont entrés mais seulement deux sont sortis... La troisième tentative a donc été rejouée et RB Stevan Ridley (122 yds, 1 TD) ne s'est pas fait prier pour marquer le TD victorieux. Les Volunteers quittent donc la Louisiane avec une défaite pas forcément méritée. LSU n'avait pas perdu de temps dans ce match en prenant l'avantage dès sa première action sur une longue course de QB Jordan Jefferson (3-10, 30 yds, 2 INT à la passe / 100 yds, 1 TD à la course). Tennessee avait répliqué en fin de premier quart-temps par RB Tauren Poole (109 yds, 1 TD) et pensait tenir la victoire après un TD de QB Matt Simms (12-23, 121 yds à la passe / -32 yards, 1 TD à la course) qui leur donnait l'avantage en début de dernier quart-temps. C'était sans compter l'horrible management de Les Miles et un douzième et treizième hommes sur le terrain...

*** Clemson - #16 Miami : 21 - 30

Encore un match hautement disputé pour Clemson, une semaine après sa défaite malheureuse à Auburn. Cette fois les Tigers tombent à domicile face à Miami. Avec QB Kyle Parker (14-33, 149 yds, 3 INT) en délicatesse avec son jeu de passe c'est RB Andre Ellington (107 yds, 3 TD à la course / 39 yds en réception de passe) qui a porté l'attaque des Tigers. Coté Miami QB Jacory Harris (13-33, 205 yds, 4 TD, 2 INT) a sorti une performance honnête grâce notamment à ses quatre passes de TD en première mi-temps, dont trois pour WR Leonard Hankerson (147 yds, 3 TD) mais il continue avec sa fâcheuse tendance à distribuer les cadeaux de Noël aux défenses adverses. Heureusement pour lui, son adversaire du jour n'a pas été plus brillant dans l'exercice et les deux interceptions de Kyle Parker en première mi-temps ont été sanctionnées par deux TD des Hurricanes sur les drives suivants pour leur donner une avance confortable avant de rentrer aux vestiaires. La seconde mi-temps n'aura pas permis à Clemson de refaire son retard et Miami repart de Caroline du Sud avec sa première victoire de conférence ACC.

*** #17 Iowa - #22 Penn State : 24 - 3

La sévérité du score ne reflète pas exactement la physionomie du match qui a opposé Iowa à Penn State. Bien sûr, les Hawkeyes ont dominé la rencontre mais ils ont profité d'une départ poussif des Nittany Lions pour prendre dix points d'avance au premier quart-temps. Après un premier FG QB Ricky Stanzi (16-22, 227 yds, 1 TD, 1 INT à la passe / 9 yds, 1 TD à la course) a trouvé WR Derrell Johnson-Koulianos (64 yds, 1 TD) pour mettre Iowa devant. Penn State et QB Rob Bolden (20-37, 212 yds, 1 INT) ont eu plusieurs occasion de revenir mais une solide défense d'Iowa et quelques erreurs de jeunesse les en ont empêché. Les lignes statistiques de deux équipes sont assez similaires mais la ligne défensive d'Iowa - la meilleure du pays - a parfaitement contrôlé le jeu au sol de PSU forçant le quarterback freshman des Nitts. Trop tendre offensivement, Penn State a rendu une copie défensive intéressante en limitant RB Adam Robinson (95 yds) sous les 100 yards. Une interception tardive de CB Shaun Prater retournée pour un TD a artificiellement gonflé le score mais la victoire d'Iowa ne souffre d'aucune contestation. Les Hawkeyes sont les favoris déclarés au titre de la Big Ten et auront une semaine de repos avant de recevoir Michigan et son feu-follet Denard Robinson.

*** #18 USC - Washington : 31 - 32

Washington a créé une petite surprise en s'imposant à Los Angeles où il n'avait plus gagné depuis 1996. Avec un FG marqué à la dernière seconde les Huskies ont finalement prévalu dans un match serré. USC avait frappé le premier par un impressionnant RB Allen Bradford (223 yds, 2 TD) avant que Washington ne réplique par un premier FG de K Eric Folk puis deux TD de RB Chris Polk (92 yds, 1 TD) et du duo QB Jake Locker (24-40, 310 yds, 1 TD à la passe / 111 yds à la course) - WR Devin Aquilar (83 yds, 1 TD). RB Marc Tyler (60 yds, 2 TD) a permis aux Trojans de repasser devant avant qu'Eric Folk ne redonne l'avantage à UW à la mi-temps. Dans une rencontre où QB Matt Barkley (14-20, 186 yds) n'a pas été un facteur vraiment déterminant c'est finalement Eric Folk qui aura été le héros avec quatre FG dont celui victorieux de la dernière seconde.

*** Indiana - #19 Michigan : 35 -42

QB Denard Robinson (10-16, 277 yds, 3 TD à la passe / 218 yds, 2 TD à la course) est de nouveau opérationnel après une petite alerte le weekend dernier et Michigan n'a pas attendu longtemps avant de mettre son quarterback vedette en action. Après un premier TD rapide d'Indiana par RB Dwyce Willis (58 yds, 2 TD) la petite merveille d'Ann Arbor a répondu par une chevauchée fantastique de 73 yards puis une passe pour WR Roy Roundtree (126 yds, 1 TD). Indiana aura couru au score pendant toute la rencontre, revenant quatre fois à égalité mais par quatre fois les Wolverines ont repris les devants, les deux dernières fois en répondant du tac au tac dans la minute qui a suivi les deux égalisations des Hoosiers. Mais si l'attaque de Michigan prospère sous la conduite de Denard Robinson sa défense est une véritable passoire dont a bien profité QB Ben Chappell (45-64, 480 yds, 3 TD, 1 INT) avec une performance aérienne impressionnante mais néanmoins insuffisante pour enlever cette rencontre offensive au total faramineux de 1142 yards. Encore plus faramineux est le record établi par Denard Robinson qui est le premier joueur de l'histoire du College Football à passer et courir deux fois pour plus de 200 yards en carrière dans des matchs de saison régulière (l'autre match était contre Notre Dame). Vince Young (ex-QB, Texas) l'avait réalisé une fois en saison régulière et une fois au Rose Bowl.

*** #23 North Carolina State - Virginia Tech : 30 - 41

North Carolina State a prouvé que ses quatre premières victoires cette saison n'étaient pas un hasard malgré sa défaite à domicile face à Virginia Tech. Le Wolfpack a pris les commandes en première mi-temps sous l'impulsion de QB Russell Wilson (21-49, 362 yds, 3 TD, 3 INT à la passe / 34 yds à la course). Mais les trois interceptions du quarterback de NC State ont permis aux Hokies de rester dans le match. Dans un pur style de "Beamer Ball", V-Tech a rapidement recollé au score en retournant le kick-off de la seconde période pour un TD et si NCSU a réussi à conserver l'avantage au tableau d'affichage jusque dans les cinq dernières minutes,QB Tyrod Taylor (12-24, 123 yds, 3 TD, 1 INT) et RB Darren Evans (160 yds, 2 TD) sont parvenus à renverser la vapeur en profitant de la troisième interception de Russell Wilson.

*** UNLV - #25 Nevada : 26 -44

Nevada n'a pas raté son déplacement chez le voisin de Las Vegas en s'imposant facilement grâce à un RB Vai Taua (188 yds, 3 TD à la passe / 17 yds, 1 TD en réception de passe) omniprésent. QB Colin Kaepernick (13-17, 124 yds, 1 TD, 1 INT à la passe / 97 yds, 1 TD à la course) et le Wolfpack ont assuré la victoire dans le deuxième quart-temps en prenant un avantage définitif que les Rebels n'ont jamais pu combler. Nevada a dominé dans toutes les catégories, y compris les pertes de balles mais cela n'a pas empêché les hommes de Chris Ault de disposer aisément de UNLV et d'assurer une nouvelle semaine à venir dans le Top 25.

Autres résultats notables

*** Oklahoma State - Texas A&M : 38 - 35

Les quatre interceptions de QB Jerrod Johnson (40-62, 409 yds, 5 TD, 4 INT) ont coûté cher à Texas A&M qui a dû laisser échapper la victoire à Stillwater sur un FG marqué par Oklahoma State avec deux secondes restantes à l'horloge. Sans avoir été particulièrement irréprochable QB Brandon Weeden (28-42, 248 yds, 2 TD, 2 INT) a orchestré la remise en selle des Cowboys menés de deux TD à la mi-temps pour renverser la tendance en début de quatrième quart-temps, bien aidé dans cette tâche par RB Kendall Hunter (101 yds, 2 TD). Le retour tardif des Aggies les aura laissés un temps espérer la victoire mais une n-ième interception de leur quarterback aura le résultat contraire en permettant aux Pokes de se placer idéalement en position de FG.

*** Utah State - BYU : 31 - 16

La saison calvaire continue pour BYU qui a été balayé par Utah State. Les Aggies menaient 31-3 avant deux TD tardifs des Cougars en fin de quatrième quart-temps. Brigham Young restait sur dix victoires d'affilée dans la série et avait remporté 20 des 21 dernières confrontations.

*** Minnesota - Northwestern : 28 - 29

Northwestern a survécu au piège tendu par Minnesota en s'imposant d'un petit point à Minneapolis. Wildcats et Golden Gophers se sont rendus TD pour TD mais un PAT manqué de Northwestern a positionné les visiteurs dans une situation délicate jusqu'en milieu de quatrième quart-temps quand un FG puis une interception sur QB Adam Weber (14-23, 194 yds, 2 TD, 1 INT) ont permis aux Wildcats de signer leur cinquième succès de la saison. QB Dan Persa (23-30, 309 yds, 2 TD, 1 INT à la passe / 99 yds à la course) a confirmé qu'il était l'un des meilleurs quarterbacks de la conférence Big Ten et WR Jeremy Ebert (105 yds, 1 TD) l'un des receveurs les plus fiables.

*** Virginia - Florida State : 14 - 34

Florida n'a connu aucune difficulté dans son déplacement à Virginia, menant de 27 points à la mi-temps avec une performance solide de RB Jermaine Thomas (122 yds, 2 TD) auteur de deux des trois TD de FSU en première mi-temps. RB Chris Thompson (76 yds, 1 TD) a ajouté sa pierre à l'édifice d'un jeu au sol des Seminoles inarrêtable qui a permis à QB Christian Ponder (17-29, 172 yds, 1 TD) de passer un après-midi relativement tranquille.

*** Connecticut - Vanderbilt : 40 - 21

35 points dans le deuxième quart-temps c'est tout de même 9 de moins que les 44 points combinés du deuxième quart-temps du match Mississippi State - Alcorn State (49-16). Connecticut, candidat au titre de la Big East, a logiquement dominé Vanderbilt grâce notamment à RB Jordan Todman (190 yds, 2 TD) auteur des deux premiers TD des Huskies.

*** Baylor - Kansas : 55 - 7

On ne savait pas quel visage aurait Kansas dans cette première rencontre de conférence Big 12 et il n'a pas fallu longtemps pour constater que les Jayhawks avaient laissé leur équipe de foot à Lawrence. Baylor, emmené par un stratosphérique QB Robert Griffin III (26-36, 380 yds, 3 TD à la passe / 64 yds, 1 TD à la course) a atomisé son adversaire du jour. Dans une Big 12 qui semble en retrait cette année, il faudra compter cette saison avec les Bears et leur quarterback à tout faire.

*** UCLA - Washington State : 42 - 28

Une semaine après sa surprenante victoire à Texas, UCLA croisait le fer en conférence Pac-10 avec Washington State, incontestablement ce qui se fait de pire dans la conférence, voire dans le pays. Malgré un bon départ et un l'avantage au score à la mi-temps les Bruins se sont fait rattraper et dépasser par les Cougars qui menaient de huit points au troisième quart-temps avant que trois TD de UCLA ne scellent le sort de la rencontre.

*** Wake Forest - Georgia Tech : 20 - 24

Georgia Tech a eu besoin d'un TD à la dernière minute pour prévaloir sur Wake Forest alors que les Demon Deacons avaient mené pendant la majeure partie de la rencontre. Assez bizarrement la triple attaque de G-Tech n'a pas trouvé la end-zone au sol et a dû recourir au bras de QB Josh Nesbitt (11-21, 130 yds, 2 TD) pour l'emporter.

*** Boston College - Notre Dame : 13 - 31

Après trois défaites de rang Notre Dame a enfin retrouvé le goût du succès en s'imposant dans la "Guerre Sainte" qui l'oppose annuellement à Boston College. Avec trois TD en premier quart-temps à son actif QB Dayne Crist (24-44, 203 yds, 2 TD, 1 INT à la passe / 5 yds, 1 TD à la course) a été le principal artisan de la victoire, bien épaulé par RB Armando Allen Jr (90 yds, 1 TD). Enfin un peu d'air pour Brian Kelly et ses hommes...

*** Colorado - Georgia : 27 - 29

Georgia est officiellement tombé au fond du trou avec cette défaite à Colorado. Le match marquait le retour de WR A.J. Green (40 yds à la course / 119 yds, 2 TD en réception de passe) à la compétition après quatre match de suspension et le receveur vedette des Bulldogs s'est offert une jolie réception à une main pour le premier TD des Dawgs. Mais tous les efforts de QB Aaron Murray (16-27, 221 yds, 3 TD, 1 INT) n'ont pas suffit faute à un fumble en quatrième quart-temps de RB Caleb King (100 yds) recouvert par la défense des Buffaloes. Mark Richt enregistre son plus mauvais départ à la tête de Georgia et malgré son curriculum vitae à Athens sa tête pourrait sauter avant la fin de la saison.

*** Oregon State - Arizona State : 31 - 28

Battu la semaine passé à Boise State Oregon State a rebondi en s'imposant à domicile face à Arizona State. Principal acteur de la victoire RB Jacquizz Rodgers (145 yds, 2 TD) s'est régalé dans la défense des Sun Devils. QB Steven Threet (14-29, 203 yds, 1 TD, 3 INT) n'a pas particulièrement aidé les siens en concédant trois interceptions à l'nverse de QB Ryan Katz (19-29, 260 yds, 2 TD).

*** Iowa State - Texas Tech : 52 - 38

90 points en trois quart-temps donc 44 dans les ultimes 15 minutes, le match entre Iowa State et Texas Tech a été riche en spectacle. Les Cyclones ont capitalisé sur leur avance de 24 points acquise dans les douze premières minutes du deuxième quart-temps pour faire la course en tête mais il leur a fallu remettre le travail sur l'ouvrage en quatrième quart-temps après que les Red Raiders sont revenus à égalité en fin de troisième quart.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire